A l'affiche
L’agenda cinéma de la semaine

L’agenda cinéma de la semaine

13 août 2014 | PAR Alexander Mora-Mir

Cette semaine est marquée par la sortie d’un colosse dont le budget dépasse les 170 millions de dollars : les Gardiens de la Galaxie. On peut néanmoins compter sur de belles productions françaises bien moins coûteuses mais tout aussi grandes. 

Les Gardiens de la Galaxie réalisé par James Gunn (scénariste de l’Armée des morts notamment) est un film de Science-fiction avec Chris Pratt, Zoe Saldana, Dave Bautista et Bradley Cooper, une jolie flopée d’acteurs entre autres pour un film déjanté et explosif pour toute la famille !
Peter Quill est un aventurier traqué par tous les chasseurs de primes pour avoir volé un mystérieux globe convoité par le puissant Ronan, dont les agissements menacent l’univers tout entier. Lorsqu’il découvre le véritable pouvoir de ce globe et la menace qui pèse sur la galaxie, il conclut une alliance fragile avec quatre aliens disparates : Rocket, un raton laveur fin tireur, Groot, un humanoïde semblable à un arbre, l’énigmatique et mortelle Gamora, et Drax le Destructeur, qui ne rêve que de vengeance. En les ralliant à sa cause, il les convainc de livrer un ultime combat aussi désespéré soit-il pour sauver ce qui peut encore l’être …

Black Storm de Steven Quale (souvent associé à James Cameron, 2ème scénariste de Titanic et Avatar) est un film catastrophe avec Richard Armitage (The Hobbit). 
En une journée, la petite ville de Silverton est dévastée par une multitude de tornades sans précédent. Les habitants sont désormais à la merci de ces cyclones ravageurs et meurtriers, alors même que les météorologues annoncent que le pire est à venir…? Tandis que la plupart des gens cherchent un abri, d’autres se risquent à se rapprocher de l’œil du cyclone pour tenter d’immortaliser en photos cet événement exceptionnel.

Le rôle de ma vie de Zach Braff, lui-même dans le rôle principal, avec à ses côtés Kate Hudson. Semble être une très belle réussite.
Pour sauver son couple, renouer avec son frère et rassembler toute sa famille autour de son père qui vient de tomber malade, Aidan devra tour à tour changer de mode de vie, délaisser son rêve de comédien et partir à l’aventure de la vie d’adulte. Entre Los Angeles, le désert californien et ses propres rêves, saura-t-il trouver le véritable rôle de sa vie ?

The Double de Richard Ayoade (Submarine, Voisins du troisième type) vous proposera à l’affiche Jesse Eisenberg et Mia Wasikowska pour un suspense haletant. Garçon timide, Simon vit en reclus dans un monde qui ne lui témoigne qu’indifférence. Ignoré au travail, méprisé par sa mère et rejeté par la femme de ses rêves, il se sent incapable de prendre son existence en main. L’arrivée d’un nouveau collègue, James, va bouleverser les choses, car ce dernier est à la fois le parfait sosie de Simon et son exact contraire : sûr de lui, charismatique et doué avec les femmes. Cette rencontre amène James à prendre peu à peu le contrôle de la vie de Simon…

Le grand homme de Sarah Leonor est un drame français avec Jérémie Renier. Détachés en Afghanistan pour 6 mois, les légionnaires Markov et Hamilton sont pris en embuscade lors d’une expédition non autorisée par leur hiérarchie. Markov sauve Hamilton, grièvement blessé par des tirs rebelles, mais quitte la Légion sans les honneurs. De retour à Paris, Hamilton, convalescent, souhaite rester légionnaire, tandis que Markov, désormais civil et sans papiers, tente de s’en sortir avec son fils Khadji. Hamilton prête son identité civile à son ami tchétchène, pour qu’il puisse travailler légalement. Mais un jour, Markov disparaît, laissant Hamilton désorienté et Khadji seul au monde.

Le beau monde de Julie Lopes Curval est un drame avec Ana Girardot. Toutelaculture l’a vu pour vous, cliquez-ici pour la critique.
Alice, 20 ans, vit à Bayeux. Elle travaille la laine, crée des teintures, confectionne des vêtements. Elle ne sait que faire de ce talent inné, jusqu’à ce qu’elle rencontre Agnès, une riche parisienne, qui l’aide à intégrer une prestigieuse école d’arts appliqués. Alice laisse tout derrière elle pour aller vivre à Paris. Elle y rencontre Antoine, le fils d’Agnès. Entre eux nait une passion amoureuse. Antoine trouve chez Alice une sincérité et une naïveté qui l’extraient d’un milieu bourgeois qu’il rejette. Alice, grâce à Antoine, découvre de l’intérieur un monde qui la fascine, « le beau monde ». Il lui offre sa culture, elle se donne à lui tout entière. Au risque de se perdre…

La Dune de Yossi Aviram est un drame français avec Niels Arestrup et Guy Marchand.
Hanoch est seul face à la mer, il a parcouru une longue route à vélo, à travers la France. Au loin : Israël, son pays, qu’il a quitté pour une raison mystérieuse. Quelques jours plus tard, une jeune femme le retrouve sans connaissance sur le rivage. Personne ne parvient à savoir qui il est. L’inspecteur Ruben Vardi est sur le point de prendre sa retraite : pas question de se charger de cette affaire. Mais des faits étranges le décident à changer d’avis…

Trap Street de Vivian Qu est un drame chinois. La bande annonce est à couper le souffle.
Li Qiuming est chargé de relever les rues de la ville en constante évolution et maintenir le système de cartographie à jour. Un jour qu’il arpente les rues, il rencontre brièvement une jeune femme qui a vite fait de disparaître dans une ruelle isolée. Li Qiuming se rend vite compte que cette ruelle n’est pas sur la carte et qu’il ne peut l’y faire apparaître.

© visuels : DR

« On ne voyait que le bonheur » de Grégoire Delacourt : une magnifique fable familiale cruelle et désolée
Zingaro pose ses valises pour un mois à Calais, une ville à découvrir !
Alexander Mora-Mir

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture