Cinema
L’agenda cinéma du 20 juillet

L’agenda cinéma du 20 juillet

20 juillet 2022 | PAR Jane Sebbar

L’agenda ciné, c’est aujourd’hui ! Avec une dose de fraîcheur dont tous les Parisiens rêvent depuis deux jours, terrés dans leur appartement, en ébullition … À l’affiche :  un retour à la bestialité, un retour à la terre, un film d’animation, une comédie haute en couleur et deux films Pathé restaurés. Vous avez de quoi faire ! 

As bestas

Un film sur le retour à la bestialité, signé Rodrigo Sorogoyen. Dans ce thriller rural, la caméra flotte, en suspension, travaillant une atmosphère angoissante qui sublime des personnages bruts et farouches. On perd la limite entre ce qui définit l’homme et ce qui définit l’animal. Comme dans la première scène où des aloitodores tentent de dompter avec leurs seules mains un cheval sauvage. Un film bicéphale dans lequel Sorogoyen manipule le regard du spectateur, et opère un basculement, s’attardant sur la routine de plus en plus pervertie des personnages principaux … 

Magdala

Marie-Madeleine ? Mais oui, vous savez la prostituée la plus vieille du monde, la maîtresse attitrée de Jésus. Elle s’est retirée du monde des vivants après la mort de son amant, et quel amant ! Ce film, il faut le « regarder du dedans », avec ses tripes. La caméra épouse le quotidien presque totalement muet de son héroïne avec une lenteur quasi figée. Mais la quête de Magdala, dont le but est de retrouver son amour perdu, n’en ressort qu’avec plus de puissance ! « Dans la fente du rocher, dans la cachette des falaises, fais-moi écoutez ta voix, fais-moi voir ton visage … » – « Mon amour » répond Magdala en hurlant, « Mon amour ! » 

Mia et moi, l’héroïne de Centopia 

Une jeune fille qui hérite de la capacité de s’immerger dans son livre d’aventures fantastiques, lequel se déroule dans un monde imaginaire, Centopia, peuplé d’elfes, de licornes, de faunes et bien d’autres choses encore. Mia passe de la série animée au grand écran avec un public cible bien précis : les petits bouts de chou qui aiment les couleurs pastel et les licornes qui parlent le langage des dragons … et même celui des crabes ! 

La petite bande 

Qui n’a jamais rêvé de faire partie d’une bande ? Une bande avec qui faire les 400 coups. Depuis Les Quatre Cents Coups de Truffaut, le cinéma  français a établi quelques règles immuables du « film de bande ». La petite bande, c’est l’histoire d’un petit groupe de préados en opération commando pour sauver les brebis et les chèvres dans une Corse authentique et sauvage. Une sorte de Guerre des boutons, version Greta Thunberg. 

L’Aventurier

@affiche DVD

L’Aventurier, l’un des films oubliés des années 30-40, signé Marcel l’Herbier, figure de proue du cinéma muet d’avant-garde, sort en combo DVD/ Blu-ray ce 20 juillet. L’indésirable Etienne Raison, campé par le fabuleux Victor Francen en tête d’affiche, prend la décision de rentrer en France, après un long exil en Afrique, dans l’espoir de revoir son amour de jeunesse. Comme toutes les histoires d’amour, rien ne se passe comme prévu … 

Si j’étais un espion

© affiche DVD

Restauré en 4K par Pathé, Si j’étais un espion sort dans une très belle édition DVD/ Blu-ray le 20 juillet. Un premier long-métrage pour la famille Blier, qui réunit le père réalisateur et le fils comédien. En sélection au 75e Festival de Cannes, ce film méconnu du grand public s’inscrit dans le genre du thriller, haletant. Médecin paisible et anonyme, le docteur Lefebvre voit sa vie basculée lorsqu’un de ses patients est porté disparu. Une plongée dans la paranoïa où soupçons et frissons s’entremêlent avec brio ! 

 

Visuel : © affiche film As bestas 

Olivier Py « Chaque heure du festival est une épopée ! »
Bestial d’Anouk Shutterberg : un polar au titre évocateur
Jane Sebbar

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture