Cinema

Le malaise des cinémas français va vous faire fondre

Le malaise des cinémas français va vous faire fondre

27 juin 2014 | PAR Alexander Mora-Mir

Les Français ont déserté les salles de cinéma. Elles enregistrent une nette baisse de la fréquentation par rapport au début de l’année, une véritable claque. Où sont-ils tous partis ?

Nombre d’entrées en baisse

Le cinéma français enregistre 19% de baisse de fréquentation de ses salles. Selon le CNC (Centre National du cinéma et de l’image animée), l’élan était très bon puisqu’au mois de mai, le nombre d’entrées s’élevait à 19,62 millions, soit 14% de plus qu’en mai 2013. De plus, les gens vont de plus en plus au cinéma. Cette année, la hausse de cette fréquentation était de 4% par rapport à l’année dernière, soit 206,75 millions d’entrées. C’est la première fois  depuis 2009 que le seuil des 200 millions est dépassé !

Qui pointe-t-on du doigt ?

Pourtant, on assiste à une hécatombe concernant le nombre d’entrées ce mois-ci : La chambre bleue de Mathieu Amalric avec seulement 130 000 entrées, la claque que Tommy Lee Jones se prend avec The Homesman et ses pauvres 300 000 entrées ! N’évoquons pas Grâce de Monaco qui ne les dépasse même pas et Jean-Luc Godard qui avec 20 000 entrées pour Adieu en langage peut décidemment s’enterrer. Robert Pattinson quant à lui n’excite plus du tout après Twilight. A peine 250 000 entrées pour Map to the Stars de David Cronenberg, et le bide immense The Rover avec ses 50 000 entrées !
Sans parler de Jersey Boys, qui a eu le plus mauvais score des films récents de Clint Eastwood, 13 millions de recettes pour son démarrage, pour un budget de 40 millions de dollars.

Les vrais coupables 

Le cinéma est si mauvais que ça ? A en croire le nombre d’entrées oui mais il y a des facteurs non négligeables à prendre en compte. Le problème de mois de Juin, la Coupe du monde, que les cinémas soient prévenus, ils ne risquent pas d’avoir une remontée au mois de juillet, puisque les phases finales commencent et réuniront encore plus de monde. Qu’ils attendent le 15 juillet, que les entrées remontent (après la finale le 13, et la fête du 14 juillet).

La météo est un des problèmes majeurs du cinéma. Il fait très beau depuis juin donc énorme problème. Qui mais qui souhaiterait s’enfermer dans une salle obscure, suffoquer de chaleur devant un film ? Le cinéma c’est bon en hiver, en automne, quand il pleut, quand il grêle, quand il gèle, pas à 30° avec un bon soleil ! Parlons d’argent maintenant, sujet très tabou.

Une place de cinéma coûte très cher, jusqu’à 14 euros pour une personne adulte voulant voir un film en 3D ! Les vacances arrivent très vite, mieux vaut ne pas se mettre à découvert pour septembre, profiter d’un repos mérité au soleil en coupant temporairement le budget ciné. De plus, les soldes ont commencé depuis le 25 juin, nul besoin de vous dire que c’est le moment de faire le plein quitte à sacrifier La chambre bleue de Amalric !

Enfin dernier point, la Fête du Cinéma fête ses 30 ans et sera du 29 Juin au 2 Juillet, avec des places à 3,50 euros. Pas de surprise, les  gens ne sont pas maso, et préfèrent payer une place deux, voire trois fois moins cher, quitte à attendre la fin du mois ! Bonne Fête du Cinéma !

© Visuel : Capture d’écran Youtube

[Interview] Ayo « la musique est faite pour donner la force, l’espoir, inspirer, guérir. C’est comme une religion »
Le Parlement défend les librairies en France et vote le texte « anti-Amazon »
Alexander Mora-Mir

One thought on “Le malaise des cinémas français va vous faire fondre”

Commentaire(s)

  • Ololygon

    Votre article est maladroit.
    Vous annoncez que « Le cinéma français enregistre 19% de baisse de fréquentation de ses salles » et vous vous contredisez 3 lignes plus bas : « les gens vont de plus en plus au cinéma ». Faut savoir.
    L’argument de la météo est très simpliste. Plein de contre exemples existent, et certains des plus gros succès au box office sortent l’été : Moi, Moche et Méchant 2, L’Âge de Glace 4, ou encore certains Harry Potter.
    L’argument tarifaire est erroné. Vous écrivez qu' »une place de cinéma coûte très cher ». Le prix moyen d’une place de cinéma est aujourd’hui inférieur à 6,50€ (source : CNC). En tenant compte de l’inflation, une place coûte en moyenne moins cher qu’il y a 20 ans. Alors oui, certains gros multiplexes pratiquent des tarifs exorbitants. Mais vous oubliez l’essentiel : plus de 2000 cinémas de proximité ont des tarifs abordables et se battent pour que la culture soit accessible au plus grand nombre.
    L’argent ? « sujet tabou » selon vous ? Si tabou que les cinémas ont mis en place un tarif à 4€ toute l’année pour les moins de 14 ans. Ce que vous ne mentionnez pas.
    Vous avez parfaitement le droit de vous interroger sur un « malaise des cinémas français », mais s’il vous plaît, nuancez votre propos au lieu d’avancer des idées si simplistes qu’elles ne reflètent aucune réalité !

    juin 28, 2014 at 12 h 48 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *