Cinema

Noir très noir : le tournage des « Chevaliers Blancs », film sur l’Arche de Zoé, débute aujourd’hui

Noir très noir : le tournage des « Chevaliers Blancs », film sur l’Arche de Zoé, débute aujourd’hui

17 mars 2014 | PAR Geoffrey Nabavian

Mettant en scène un couple pratiquant l’humanitaire de façon peu orthodoxe, joué par Vincent Lindon et Louise Bourgoin, le film est réalisé par un spécialiste des histoires de dérapages mentaux : le belge Joachim Lafosse.

Vincent LindonUne jeune femme qui étouffe auprès de son mari, totalement dépendant du médecin qui l’a élevé… Emilie Dequenne, Tahar Rahim et Niels Arestrup dans un triangle infernal… Souvenez-vous : le film s’appelait A perdre la raison et il fut l’un des événements cinématographiques de 2012. Son réalisateur est Joachim Lafosse. Né en Belgique, élève de Jean-Pierre et Luc Dardenne, il semble passionné par les figures de parents. Sauf que ceux-ci sont toujours, dans ses films, soit présents à l’excès, soit totalement absents. A la manière du Niels Arestrup ogre que l’on trouvait dans sa dernière œuvre, l’Isabelle Huppert de son film Nue propriété (2007), enfermée avec ses deux fils adultes dans une maison à l’écart de tout, menait son entourage vers une issue tragique.

Aujourd’hui, Joachim Lafosse s’attaque à l’Arche de Zoé. En 2007, Eric Breteau, sa compagne Emilie Lelouch et les quelques membres de l’association humanitaire fondée par lui, partis en Afrique dans le but de secourir des enfants orphelins de la région du Darfour, en leur permettant d’être adoptés en Europe, sont arrêtés par les autorités du Tchad. Motif : les 103 enfants qu’ils s’apprêtaient à embarquer en avion n’étaient en fait, pour la majorité, pas orphelins… Et l’opération, soi-disant soutenue par le Haut Commissariat pour les réfugiés de l’ONU et le Tchad, n’avait en fait rien d’officiel… Condamné en 2013 à deux ans de prison ferme et 50 000 euros d’amende, Breteau n’en démord pas : son action était juste…

En 2009, dans Elève libre, Lafosse se livrait au portrait de Jonas, adolescent totalement délaissé par ses parents. En échec scolaire grave, la seule façon pour lui de se faire aider était de se tourner vers Pierre, ami trentenaire. Qui passait rapidement avec lui de l’éducation tout court à l’éducation sexuelle… Attendons-nous à trouver dans son prochain film des figures de parents-humanitaires-perdus-et-dangereux, qui seront incarnés par Vincent Lindon et Louise Bourgoin, accompagnés notamment par Reda Kateb et Valérie Donzelli. Des Chevaliers Blancs qui nous feront tout voir en sombre à la sortie de la projection : Joachim Lafosse restera a priori fidèle à sa teinte de prédilection, le noir, bien lourd et tendu.

Photo: Vincent Lindon dans Mea Culpa, 2013 © Gaumont Distribution

De la paléomusique en concert au Muséum !
Billie H. de Louis Atangana
Geoffrey Nabavian
Parallèlement à ses études littéraires : prépa Lettres (hypokhâgne et khâgne) / Master 2 de Littératures françaises à Paris IV-Sorbonne, avec Mention Bien, Geoffrey Nabavian a suivi des formations dans la culture et l’art. Quatre ans de formation de comédien (Conservatoires, Cours Florent, stages avec Célie Pauthe, François Verret, Stanislas Nordey, Sandrine Lanno) ; stage avec Geneviève Dichamp et le Théâtre A. Dumas de Saint-Germain (rédacteur, aide programmation et relations extérieures) ; stage avec la compagnie théâtrale Ultima Chamada (Paris) : assistant mise en scène (Pour un oui ou pour un non, création 2013), chargé de communication et de production internationale. Il a rédigé deux mémoires, l'un sur la violence des spectacles à succès lors des Festivals d'Avignon 2010 à 2012, l'autre sur les adaptations anti-cinématographiques de textes littéraires français tournées par Danièle Huillet et Jean-Marie Straub. Il écrit désormais comme journaliste sur le théâtre contemporain et le cinéma, avec un goût pour faire découvrir des artistes moins connus du grand public. A ce titre, il couvre les festivals de Cannes, d'Avignon, et aussi l'Etrange Festival, les Francophonies en Limousin, l'Arras Film Festival. CONTACT : [email protected] / https://twitter.com/geoffreynabavia

5 thoughts on “Noir très noir : le tournage des « Chevaliers Blancs », film sur l’Arche de Zoé, débute aujourd’hui”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *