A l'affiche
Agenda cinéma des vacances de Noël

Agenda cinéma des vacances de Noël

22 décembre 2021 | PAR Blaise Campion

De nombreux films sont à voir pendant les vacances, la rédaction vous propose une sélection de ceux qu’il ne faut pas manquer.

La Croisade, Louis Garrel

Le 22 novembre sort en salles le deuxième long-métrage de Louis Garrel, intitulé La Croisade. Le film a été présenté à Cannes en 2021. Il raconte l’histoire d’un couple de parents embourgeoisés (Louis Garrel et Laetitia Casta), dévalisés par leur fils (Joseph Engel) qui veut lutter avec ses copains contre le réchauffement climatique et l’inaction des adultes.

My Kid, Nir Bergman

Nir Bergman, cocréateur de la série israélienne BeTipul (qui donnera les adaptations In Treatment et En thérapie), réalise ici un film émouvant sur le lien très fort qui unit un père et son fils autiste. Présenté en ouverture du Festival du Cinéma Israélien de Paris, le film sort en salles mercredi 22 novembre.

White Building, Neang Kavich

White Building, en salles le 22 décembre, raconte l’histoire d’un vieil immeuble de Phnom Penh dont les habitants sont menacés d’expulsion. Le film a une forte dimension sociale mais propose également de magnifiques images de cette jungle urbaine qu’est la capitale du Cambodge. Piseth Chhun (prix du meilleur acteur à la Mostra de Venise en 2021) incarne cette jeunesse d’Asie du Sud-Est, prise en étau entre tradition et modernité.

Le Test, Emmanuel Poulain-Arnaud

En salles le 29 décembre, Le Test d’Emmanuel Poulain-Arnaud est une comédie familiale dont l’histoire repose sur une question : À qui appartient le test de grossesse retrouvé dans les toilettes de la salle de bain ? Porté par le duo parental Alexandra Lamy, Philippe Katerine, le film réussi malgré un genre rebattu à déjouer les attentes du spectateur (voir la critique de Toute La Culture).

Tromperie, Arnaud Desplechin

Adaptation du roman Tromperie de l’écrivain américain Philip Roth, le film du même nom d’Arnaud Desplechin, présenté à Cannes en 2021, sort en salles le 29 décembre. Entre cinéma et littérature, le texte de Roth est mis en valeur par la mise en scène de Desplechin (voir son entretien avec Toute La Culture), et le jeu des différents acteurs : Denis Podalydès, Léa Seydoux, Emmanuel Devos, Rebecca Marder et Anouk Grinberg.

The Card Counter, Paul Schrader

Paul Schrader, qui fut scénariste de nombreux films de Scorsese, réalise ici un thriller sur l’histoire d’un talentueux joueur de poker, William Tell (interprété par Oscar Isaac), au passé trouble. Passé par Abou Ghraib où il a dû torturer des prisonniers irakiens, puis par la prison pour ces actes, le personnage est hanté par la violence de ces traumatismes, avant que ne s’offre à lui la possibilité d’une vengeance. En salles le 29 novembre.

Visuel : Tromperie d’Arnaud Desplechin © Affiche du film.

Exposition « Cirque et saltimbanques » : Rouen se pare de rouge
Souvenir de l’année Saint-Saëns
Blaise Campion

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture