A l'affiche
Agenda cinéma de la semaine du 25 mai

Agenda cinéma de la semaine du 25 mai

25 mai 2022 | PAR Zoe Grandjacques

C’est mercredi, c’est l’agenda ciné. Au programme de l’adrénaline, du gore, des oiseaux, un village italien et des légendes tchèques. 

 

Top gun Maverick

Un shot de testosterone présenté hors-compétition à Cannes. Le capitaine Maverick (Tom Cruise) revient dans un divertissement agréable à voir. On vous en parle plus ici.

Les crimes du futur

David Cronenberg revient vers la science fiction avec un film avec le même nom que son deuxième long-métrage, Les crimes du futur. Corps mutants, chairs à vif et un érotisme dérangeant, le réalisateur canadien montre une nouvelle fois sa virtuosité dans le domaine horrifique. 

Birds of America 

Le cinéaste Jacques Loeille retrace l’œuvre du peintre français du début du XIXe siècle, Jean-Jacques Audubon, qui avait parcouru la Louisiane dans le but de peindre ses oiseaux. Retour en 2020, en Amérique où il n’y a presque plus d’oiseaux. Ce documentaire au pessimisme assumé avec une certaine forme de poésie, retrace une histoire de l’Amérique qui contraste avec le mythe national et invite à reconsidérer l’écologie politique.

Les Basilischi

Retour à l’affiche d’un film des années 60. Le premier film de Lina Wertmüller, à l’ambiance Fellinienne, met en scène trois jeunes hommes dans un village italien qui rêvent d’aventures, de femmes et d’amour. L’un d’entre eux part alors à Rome et revient avec plein d’histoires à raconter. Le film en noir et blanc, sur fond musical signé par Ennio Morricone, dépeint avec réalisme la jeunesse désoeuvré d’un village populaire italien. À (re)découvrir.

Les vieilles légendes tchèques 

Autre retour à l’affiche des années 50, cette fois. Cette fois-ci pour les plus jeunes avec un film d’animation tchèque qui reprend les légendes nationales à travers 6 contes. L’animation et ses décors d’époque dans une bohème miniature donnent un côté féérique à l’oeuvre. 

© Visuel : Affiche officielle Les crimes du futur

Le Tartuffe napolitain de Jean Bellorini : un sans-faute au Théâtre des Amandiers
Chopin au Festival de l’Epau
Zoe Grandjacques

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture