A l'affiche
Les dix questions qui brûlent les lèvres à propos de la 67ème édition du Festival de Cannes

Les dix questions qui brûlent les lèvres à propos de la 67ème édition du Festival de Cannes

13 mai 2014 | PAR Yaël Hirsch

Comme chaque année, la période qui précède immédiatement le Festival de Cannes est l’occasion de rétrospectives, de pronostics mais aussi de bruits de couloirs et de questions brûlantes. Que saurons-nous le 24 mai que nous rêvons d’apprendre dès aujourd’hui? Petit tour des clés de la 67ème édition en 10 questions.

1. Quelle Grace pour la compétition officielle?
Annoncé en grande pompe pour une ouverture de star, le biopic où Nicole Kidman incarne Grace de Monaco existe en fait en deux versions : celle du réalisateur Olivier Dahan et celle qu’il a appelée « ras des pâquerettes » de son producteur : Harvey Weinstein. Alors que les deux hommes sont à couteaux tirés et que Dahan menace de revenir à de la réalisation de clips et la suite d’œuvres de jeunesse, quel montage le festival va-t-il présenter? Cannes met normalement avant tout les réalisateurs à l’honneur. Mais on imagine les trésors de diplomatie qui ont du être déployés.

2. Jean-Luc Godard sera-t-il là?
Absent des radars et des tapis rouges depuis longtemps, le grand cinéaste avait posé un lapin magistral à la section « Un certain regard »Socialisme était présenté en 2010. Selon Thierry Fremaux, il a promis de quitter la thébaïde suisse pour présenter lui-même son Adieu au langage, en compétition officielle.

3. Va-t-on voir Gérard Depardieu dans la peau de DSK?
Thierry Fremaux a éludé la question lors de la conférence de presse. Evincé de la compétition, le film tiré des déboires de mai 2011 de l’ancien patron du FMI, Welcome to New York, d’Abel Ferrara, reviendrait en force par le biais du net. C’est ce qu’a annoncé le patron de la Wild Bunch, Vincent Maraval qui voudrait ainsi phagocyter l »élitisme du festival. La sortie est prévue pour le 17 mai et gageons que des contre-projections seront organisées sur la Croisette.

4. Un sixième prix pour les Frères Dardenne?
Abonnés de la compétition, il ont raflé la mise à chaque fois qu’ils ont présenté un film à Cannes. Après trois palmes d’or, la fratrie belge revient avec un argument de poids : l’irrésistible Marion Cotillard, qui avait fait chou blanc l’an dernier dans The immigrant mais qui pourrait bien être le prix d’interprétation féminine de cette compétition 2014.

5. Ryan Gosling derrière la caméra, ça donne quoi?
Grand absent l’an dernier (il avait laissé Nicolas Widding Refn défendre seul Only God Forgives), le beau gosse de Drive va-t-il casser son image de James Dean figé pour devenir franco un cinéaste reconnu par ses pairs? C’est tout l’enjeu de la projection de Lost River, dans la section « Un certain regard ». Un conte fantastique un peu glauque, que les courbes de Eva Mendes et Christina Hendricks devraient rendre glamour.

6. Quelle aura féminine pour Jane Campion, présidente du jury? 
Seule femme jamais couronnée à Cannes pour La leçon de Piano (1993), la réalisatrice neo-zélandaise aura à mener son jury à juger une sélection où l’on ne trouve qu’une réalisatrice : l’italienne Alice Rohrwacher. Même si Campion défend toujours avec intelligence la force des femmes, ces dernières ne semblent donc pas vraiment l’avenir du cinéma cannois… Sauf si une comédienne anti-bimbo d’exception vient bluffer le festival pour éclipser la palme d’or…

7. Asia Argento réalisatrice d’un film autobiographique : émouvant, impudique ou les deux?
La sulfureuse fille de Dario Argento et Daria Nicolodi présente dans la section « Un certain regard », un film autobiographique où elle donne le rôle de sa mère à Charlotte Gainsbourg pour décrire, par les yeux d’une enfant les affres de la célébrité. A voir la bande annonce, il y a du chic (un titre qui fait référence au classique italien de Luigi Comencini, L’incompris), du Sofia Coppola dans l’esthétique, et probablement un peu de provocation. Mais y aura-t-il de l’émotion?

https://www.youtube.com/watch?v=02Uy4VNWWXE#t=31

8. Dolan restera-t-il l’enfant prodige du festival?
Il avait pesté quand Laurence anyways n’avait été retenu « que » dans la section un certain regard. Et il avait raison : à 23 ans à peine, il méritait la compétition. Deux films plus tard (5 longs en tout) et la barre des 25 ans passée, le génie canadien est en lice pour la palme d’or, avec Mummy. Le film sera-t-il à la hauteur des grandes attentes suscitées?

9. Hollisiz fera-t-elle la poids face à Robin Thicke?
Que seraient les soirées du Festival de Cannes sans ses concerts. Que ce soit à la Villa Schweppes, à la Terrazza Martini, à la Boulangerie Bleue de Grey Goose ou au Gotha, les showcases se multiplient et donnent le « la » de la soirée. Chez Grey Goose on attend l’énergique Cécile Cassel dans son numéro chiadé de flashdance très eighties. On avait adoré Hollisiz à Bourges, sous le soleil de Cannes, ça pourra vraiment mettre le feu à notre soirée. Côté Gotha, ça fait un peu vintage « tube de l’été 2013 » mais ça reste toujours très bon, Robin Thicke viendrait chanter ses « blurred lines » en live… à vérifier sur place.

10. La plus élégante sera-t-elle Sofia Loren?
Elle est l’invitée d’honneur de Cannes Classics et on va pouvoir revoir avec bonheur Mariage à l’italienne, 8 1/2 ou Paris-Texas. Surtout, à l’approche des 80 ans, la divina pourrait bien donner une belle leçon d’élégance à toutes les nymphettes du tapis rouge.

Suer sang et eau pour le cinéma : le jury Caméra d’or 2014 à Cannes
« Aglavaine et Sélysette », chant symboliste
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

One thought on “Les dix questions qui brûlent les lèvres à propos de la 67ème édition du Festival de Cannes”

Commentaire(s)

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture