Cinema

Film Socialisme de JLG en DVD

04 octobre 2010 | PAR Yaël Hirsch

Alors qu’il se donne encore au Brady, le dernier opus de Jean-Luc Godard est déjà disponible en Dvd chez Wild Side. Une symphonie aussi historique qu’aquatique où le spectateur saisit quelques citations et se laisse prendre par les images. Sans tout comprendre, mais bercé par le rythme et les couleurs hypnotiques que le maître du cinéma Français donne à « Film socialisme ».

Tout au long du film, la filiation et la réflexion sur la tradition passent par la mer. C’est « Notre mer » qui remplit le premier plan absolument superbe de simplicité. Puis « Film socialisme » déploie ses élans hyper-colorés de nostalgies : on retrouve les mêmes couleurs fortes que les plans du passé dans « Eloge de l’amour » et que dans « Notre musique ». Ce n’est pas (plus?) vraiment le grand soir que questionne Godard, mais plutôt ce qui relie les générations. JLG pose ses questions par le biais de la caméra, en collages qui se suivent en  trois parties, résonnantes mais distinctes : la croisière d’un paquebot dont le multiculturalisme atteint l’universel, des enfants qui interrogent leurs parents sur leur enfance, et la visite de 6 lieux « historiques » de l’humanité ». Les personnages se multiplient (joués entre autres par Patti Smith et Alain Badiou), s’exprimant dans des  langues diverses; une intrigue sur un gangster semble commencer; et pourtant l’important n’est pas là. Babel horizontale,  la Méditerranée renvoie aux origines, à ce qu’elles sont devenues. Ceci transmue les affres de l’industrialisation et même certains questionnement identitaires, les rendant presque quantité négligeable. Aussi calmes soient-ils, les flots semblent porter vers un certain universel. Mais ce dernier n’est naïf, puisque sur un mode neo-sartrien :  » Aujourd’hui, les salauds  sont sincères, ils croient à l’Europe »…

Dans les Bonus du DVd, ne manquez pas un extrait des entretiens historiques que JLG a accordés à Mediaparts. Pêle-mêle, il évoque les origines du film, ses références, et surtout sa conception de cinéaste du politique, toujours originale et irrésistible.

Comme JLG est un mordu avéré du net, le film est également disponible en VOD et également, en ligne et gratuit, en intégralité mais concentré en 4 minutes (x25!):

Jean-Luc Godard, Film Socialisme, avec Catherine Tavernier, Christian Sinniger, Agatah Couture, Jean Marc Stehlé, Patti Smith, Alain Badiou, sous-titres en Anglais, 1h37, sortie en salles le 19 mai,  Dvd Wild Side en vente depuis le 29 septembre 2010, 19.90 euros.

Compléments :
Entretien avec Jean-Luc Godard (17mn)
« Recontre S », court-métrage d’Anne Rosset, à la rencontre de Jean-Luc Godard (22mn)

Reprise : IPCRESS, un thriller anglais mettant en scène d’authentiques Mad Men
Le politiste Claude Lefort s’est éteint
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *