Cinema
DSK, Depardieu, Ferrara : festival de frasques sur le net

DSK, Depardieu, Ferrara : festival de frasques sur le net

18 avril 2014 | PAR Geoffrey Nabavian

Vous les exposez quelque part, le public rapplique ! Dominique Strauss-Kahn, Gérard Depardieu, et le réalisateur Abel Ferrara. Le film Welcome to New York, réunissant les figures de ces trois dinosaures, aurait été parfait pour la compétition cannoise 2014 ? Eh bien en fin de compte, si controverse il y a, elle aura lieu… sur le net ! Exclusivement.

Welcome to New YorkNon, Welcome to New York, nouveau film d’Abel Ferrara, n’est pas en compétition à Cannes. Oui, il sortira bien en mai, mais uniquement… sur le net ! Et pas en salles. Vous aurez l’occasion de le découvrir, pour 7 euros, sur toutes les plateformes de vidéo à la demande. Quoi, vous commencez à râler ?

« Manque de courage ? peur du scandale ? d’ailleurs, aucune chaîne de télévision française n’a osé le financer… ? » Non : Vincent Maraval, son producteur, explique au Monde que l’ « attente énorme » suscitée par Welcome to New York – dans lequel Gérard Depardieu tient le rôle de DSK – fait de lui « de la très bonne chair à piratage ». Brahim Chioua, producteur également, ajoute : « En sortant le film ainsi, on touche le plus grand nombre, le plus vite possible ». Ce qu’ils attendent, c’est… que vous le regardiez. D’ailleurs, vous allez tous le faire.

Mais ne vous inquiétez pas : avec Abel Ferrara, ça va quelque peu sentir le soufre a priori ! On parle ici de l’homme qui a signé Driller Killer (1979), The King of New York (1990), le très beau Nos funérailles (1996), Go Go Tales (2007), le plus sensible 4h44 Dernier jour sur terre, sorti en 2012, et puis… le légendaire Bad Lieutenant (1992) ! Il devrait vous faire sourire de toutes vos dents – pure jalousie de sa part : il n’en a plus, l’héroïne les lui a toutes enlevées. Et puis, Depardieu ! Plus tout à fait un vivant, mais pas encore un mort : un mythe !

Et puis, réalisez : la sortie va se faire pendant le Festival de Cannes ! Un gros événement, dans votre salon ! Vous auriez préféré de l’officiel ? la façon dont les frasques de personnages publiques apparaissent – et sont suivies – sur le net, ne l’est guère… Toujours pas convaincus ? Bon. Alors attendez le film suivant d’Abel Ferrara, dans lequel Willem Dafoe incarnera Pier Paolo Pasolini. Un artiste qui, au passage, aurait peut-être vécu plus longtemps s’il avait eu accès à Internet…

Visuel : © capture d’écran

« Tristan » à l’Epée de Bois : Quand les Lunes Errantes dépoussièrent les vieux mythes
Une cérémonie pour les Molières
Geoffrey Nabavian
Parallèlement à ses études littéraires : prépa Lettres (hypokhâgne et khâgne) / Master 2 de Littératures françaises à Paris IV-Sorbonne, avec Mention Bien, Geoffrey Nabavian a suivi des formations dans la culture et l’art. Quatre ans de formation de comédien (Conservatoires, Cours Florent, stages avec Célie Pauthe, François Verret, Stanislas Nordey, Sandrine Lanno) ; stage avec Geneviève Dichamp et le Théâtre A. Dumas de Saint-Germain (rédacteur, aide programmation et relations extérieures) ; stage avec la compagnie théâtrale Ultima Chamada (Paris) : assistant mise en scène (Pour un oui ou pour un non, création 2013), chargé de communication et de production internationale. Il a rédigé deux mémoires, l'un sur la violence des spectacles à succès lors des Festivals d'Avignon 2010 à 2012, l'autre sur les adaptations anti-cinématographiques de textes littéraires français tournées par Danièle Huillet et Jean-Marie Straub. Il écrit désormais comme journaliste sur le théâtre contemporain et le cinéma, avec un goût pour faire découvrir des artistes moins connus du grand public. A ce titre, il couvre les festivals de Cannes, d'Avignon, et aussi l'Etrange Festival, les Francophonies en Limousin, l'Arras Film Festival. CONTACT : [email protected] / https://twitter.com/geoffreynabavia

One thought on “DSK, Depardieu, Ferrara : festival de frasques sur le net”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Soutenez Toute La Culture