A l'affiche

La sélection cinéma du 30 avril

La sélection cinéma du 30 avril

30 avril 2014 | PAR Alexander Mora-Mir

Une semaine cinéma pleine de bonnes surprises, donc aucune excuse pour dire qu’il n’y a rien cette semaine !

On commence cette semaine cinéma par The Amazing Spiderman : Le destin d’un héros, second volet dirigé une nouvelle fois par Marc Webb. Le légendaire Peter Parker, incarné par Andrew Garfield, comblé entre sa vie « normale » au côté de Gwen (Emma Stone) et celle d’un super héros, va devoir relever un défi de taille. Seul pour protéger ses concitoyens new-yorkais, il fera face à Electro, un ennemi bien plus puissant que lui, dont le chef d’orchestre est Oscorp.

On s’attend à un bijou visuel, tant le film a coûté cher, 200 millions de dollars ! Un blockbuster qui s’annonce truffé d’adrénaline. Amateurs de sensations fortes, allez-y.

Toujours chez les anglo-saxons, Last Days of Sumer, réalisé par Jason Reitman, connu pour Juno et In the air, s’entoure de Kate Winslet, qui joue Adèle, une femme qui élève seule son enfant dans sa maison au New Hampshire. Lors du dernier week-end d’été, Frank, interprété par Josh Brolin, s’est évadé de prison, condamné pour meurtre et oblige Adèle et son fils Henry à le cacher chez eux. Très vite une relation surprenante va se nouer entre les deux protagonistes. Un huit clos qui se déroule sur quatre jours, orchestré par des personnages mystérieux qui réapprendront à aimer.

Un casting brillant, un scénario crédible mais quelque peu stéréotypé.

Grande surprise pour Joe, réalisé par David Gordon Green, inspiré du roman de Larry Brown. Dans une petite ville du Texas, l’ex-taulard Joe Ransom (Nicolas Cage) essaie d’oublier son passé en travaillant dans une société d’abattage de bois, il veut rentrer dans une routine. La nuit, il boit. Mais le jour où Gary, un jeune garçon de 15 ans arrive en ville et cherche désespérément du travail pour faire vivre sa famille, Joe voit une occasion en or pour se racheter et devenir important aux yeux de quelqu’un.

Un drame violent et touchant, qui permet de remettre Nicolas Cage en selle après ses nombreuses bévues cinématographiques. L’occasion aussi de découvrir un nouveau talent, Tye Sheridan qui interprète Gary récompensé du meilleur espoir masculin

En France, maintenant, Barbecue est à l’affiche. Une comédie réalisée par Eric Lavaine, qui s’est doté d’un casting étincelant, tous venant de milieu différent. Lambert Wilson, les humoristes Frank Dubosc et Florence Foresti, Guillaume de Tonquédec de la Comédie Française, un mélange détonnant. Pour ses 50 ans, Antoine (Lambert Wilson) a eu un infarctus. Il va désormais devoir « faire attention ». Or, il a passé sa vie entière à faire attention à sa famille, son régime alimentaire, ses amis. Mais en voulant changer sa vie, l’impact sera nécessairement sur celle des autres.

Une comédie touchante et pleine d’humilité. Des gags qui ne tombent pas dans le patos. A voir.

Le dernier Diamant, est un thriller réalisé par Eric Barbier. Bérénice Béjo et Yvan Attal sont au casting. Simon, un cambrioleur en liberté surveillée accepte de monter sur le plus gros coup de sa vie. Le vol d’un diamant mythique mis aux enchères par ses propriétaires. Pour réussir, il devra approcher Julia, l’experte diamantaire, pour qui la vente constitue un enjeu personnel et familial considérable.

Un casse tout court, dont la bande annonce suffit tant le jeu d’acteur semble faux et improbable. A éviter.

Une comédie touchante, une histoire d’amour pleine de paradoxe, c’est ce qui la rend tout aussi unique. Pas son genre, réalisé par Lucas Belvaux semble être LA comédie à aller voir pour en sortir avec le sourire, tant les acteurs sont bons et crédibles. Clément (Loïc Corbery), jeune professeur de philosophie parisien est affecté à Arras pour un an. Dans un univers qui l’ennui et l’oppresse il rencontre Jennifer (Emilie Dequenne), une jolie coiffeuse pleine de vie. Avec des barrières culturelles et sociales très différentes, l’amour peut-il suffire ?

24 jours, la vérité sur Ilan Halimi. Un film réalisé par Alexandre Arcady qui retrace l’affaire Ilan Halimi, torturé et tué pendant trois semaines en 2006 pour avoir été juif. Un drame tristement sublime, une affaire à connaître.

Man Of Taï Chi, le premier film réalisé par Keanu Reeves nous plonge dans un univers de combat intense. Le scénario peut presque paraître de trop, bien trop fébrile. Passionnés de combats et d’arts martiaux trouveront leur compte.

Enfants des nuages, film documentaire réalisé par Alvaro Longoria, traite de la situation au Sahara occidental d’un peuple abandonné. Javier Bardem est notre guide tant son engagement est fort, et sa lutte pour les droits de l’Homme infinie.

Enfin la surprise de fin, Une lettre ne s’écrit pas. Drame français réalisé par Guillaume Levil ne laisse pas indifférent. Touchant et réalisant beaucoup de nos fantasmes, on ne peut pas fermer les yeux sur cette œuvre. Julien et Nina établissent un pacte avec l’univers : ils doivent profiter de la vie quel qu’en soit le prix. Cette décision les mènera-t-elle au bonheur ou à leur perte ?

© visuels : Creative Comments Captures d’écrans Youtube + Wikipedia

59e salon de Montrouge et ses lauréats
Le directeur du théâtre de Roanne Abdelouahab Sefsaf viré par le maire
Alexander Mora-Mir

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *