Actu

Palmarès des Victoires de la Musique

Palmarès des Victoires de la Musique

10 février 2018 | PAR Lili Nyssen

La 33e cérémonie des Victoires de la Musique a fait ses hommages à Johnny et France Gall. Voici le palmarès de la cérémonie d’hier soir. 

Artiste féminine de l’année : Charlotte Gainsbourg

C’est la première fois que Charlotte remporte le titre d’artiste de l’année. La chanteuse, dans son dernier album Rest évoque pour la première fois les souvenirs de son père, l’immense Serge Gainsbourg, et de sa demi-soeur Kate Berry, décédée en 2013.

Artiste masculin de l’année : Orelsan

Pas de surprise, Orelsan a raflé l’année 2017 avec son album La fête est finie. Il a aussi remporté cette année la Victoire du meilleur album de musique urbaine, et celle de la création audiovisuelle pour son clip Basique, plan séquence où il traverse une foule sur un pont en disant des « trucs simples, parce que vous êtes trop cons ».

Album révélation : Petite Amie de Juliette Armanet

L’ancienne journaliste a remporté son titre avec émotion. Son album Petite Amie s’inscrit dans la nouvelle génération de la chanson française.

Révélation scène : Gaël Faye

Après la révélation littéraire avec son roman Petit Pays, récompensé par plusieurs prix dont le Goncourt Lycéen et le premier roman, Gaël Faye s’impose sur la scène française. Il a démontré hier qu’il méritait son prix avec son interprétation de « Paris Métèque ».

Album de chansons : Géopoétique de MC Solaar

C’est la cinquième Victoire au palmarès du rappeur. Et sa première dans la catégorie chanson, après avoir déjà remporté dans sa carrière la Victoire du meilleur groupe, du meilleur artiste masculin, du meilleur clip vidéo et du meilleur album musique urbaine.

Album des musiques du monde : Lamomali de Mathieu Chédid, Toumani & Sidiki Diabate, Fatoumata Diawara

C’est Iris Mittenaere, ou Miss Monde, qui a remis la Victoire de l’album des musiques du monde. C’est la dixième Victoire de la musique que décroche M, avec cet album collaboratif dans lequel il rend hommage au Mali.

Album Rock : The Evol’  de Shaka Ponk

Le groupe d’electro-rock français créé en 2004 a remporté la catégorie de l’album Rock. Bravo à Goz, singe virtuel et membre du groupe.

Album musique électronique : Temperance de Dominique Dalcan

L’auteur-compositeur-interprète originaire du Liban s’est distingué dans la catégorique musique électronique, dans lequel l’artiste, figure de la musique française, se met à l’anglais.

Chanson originale : « Dommage » de Bigflo et Oli

La fratrie est partout. Leur chanson « Dommage », dans laquelle les deux jeunes rappeurs dépeignent les portraits de personnages qui ont raté le coche et auraient dû saisir leur chance au moment où elle leur était donnée, remporte la victoire de la meilleure chanson originale.

Spectacle musical/Tournée/Concert : Camille

La chanteuse française, qui n’avait pas été retenue pour concourir aux artistes féminines de l’année, reçoit en consolation la Victoire du meilleur spectacle de l’année, avec laquelle elle passe devant Gérard Depardieu et Julien Doré.

Victoire d’Honneur : Etienne Daho 

La carrière du chanteur a été récompensée par une Victoire d’Honneur, après un hommage des artistes Eddy De Pretto et Juliette Armanet.

Yuval Pick : « Quand on travaille la danse en profondeur, vous avez ce quelque chose de « lointain » qui émerge dans votre imagination »
« La Prière », Foi, dépendance et rémission en altitude par Cédric Kahn [Critique]
Lili Nyssen

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *