Musique
Playlist de la semaine (16)

Playlist de la semaine (16)

18 mai 2013 | PAR Bastien Stisi

57RDG

Le nouveau clip dénudé d’Asaf Avidan, la collaboration (sic) Andy Warhol/Tristesse Contemporaine, et l’arrivée imminente du dj berlinois Boys Noize dans la capitale parisienne…la playlist de la semaine, rendez-vous hebdo confectionné par Toute la Culture, rien que pour vos oreilles et pour vos tympans exigeants : 

1. Asaf Avidan, « Love it or Leave it »

Une ribambelle de gens nus pour illustrer le dernier clip d’un artiste plein et habillé par une armée de louanges depuis quelques mois. Avec « Love it or Leave it », le chanteur israélien Asaf Avidan admet vouloir montrer, de manière métaphorique, la difficulté inhérente à tout être de se montrer sans une quelconque couverture physique ou cérébrale.

2. « Waiting », Tristesse Contemporaine

Afin d’illustrer les tambourinements cold-wave de « Waiting », annonciateurs probable d’un second album à venir (et déjà d’un EP, Woodwork), les Tristesse Contemporaine ont décidé d’utiliser une vidéo montrant l’américain Andy Warhol en train de déguster avec difficulté (et délectation) un hamburger considérablement copieux…Redéfinissons ensemble, à présent, ce qu’implique la notion « d’élégance ».

3. Phoenix, « Bourgeois »

La sortie d’un album de Phoenix demeure, quelle que soit la qualité finale de l’objet, un événement monumental en soi. De l’électro rock de bobo et de minets parigots avides de désinvoltures normées ? Au diable les mauvaises langues, et la lutte des classes caricaturale : Bankrupt! est un solide album, et « Bourgeois », en même temps qu’un vrai bon Phoenix, un immense morceau de pop studieuse et héroïque.

http://www.youtube.com/watch?v=oBuqkHl1KUU

4. Egyptian Hip Hop, « Love’s Dart (Django Django cover) »

Comme s’ils n’avaient pas vu assez émerger de remixes comme ça en deux années, les Django Django ont annoncé cette semaine une nouvelle relecture de « Love’s D’art », l’un des fabuleux tubes de leur fantasque disque éponyme. Cette fois-ci, ce sont les Egyptian Hip Hop (des petits gars de Manchester) qui s’y collent, et contrairement à la version proposée par Rude Pravo sur l’album de remixes Hi Djinx !, l’essai, tribal et allongé, est largement réussi.

https://soundcloud.com/djangodjango/loves-dart-ref-lim-v2-1

5. Chinese Army, « Runaways »

Fusion d’un rock magnétique et nerveux et d’une new-wave ténébreuse (il semblerait bien que Suicide traîne dans le coin), le duo californien de Chinese Army, porté depuis deux ans par le collectif Balades Sonores, s’est essayé à la photo, au classique ou au jazz avant de se lancer dans le chemin qui est le leur depuis 2010. Alors, s’il faut que l’on fasse à notre tour la révolution culturelle, pourvu que ce soit le « Runaways » des Chinese Army qui traîne dans nos oreilles.

http://soundcloud.com/lesboutiquessonores/03-runaways/s-S6ERH

6. Giraffage, « Music Sounds Better With You (Stardust cover) »

Le beat-maker étasunien Giraffage, dans un élan de nostalgie intempestive, s’est projeté quinze années en arrière et s’est rappelé l’histoire de trois petites minutes de l’épopée house de Benjamin Diamond, d’Alan Braxe, et du Daft Punk Thomas Bangalter, et de l’immense tube « Music Sound Better With You » de l’écourté projet Stardust, déstructuré et redéfini à travers un mixage féérique, synthétique et estival. Vivement l’été.

http://soundcloud.com/giraffage/music-sounds-better-with-you

7. Boys Noize, « XTC »

Enfin, et c’est indéniablement l’événement électro du week-end, le dj berlinois Boys Noize viendra rappeler aux esprits et aux sens la bonne tenue de l’entente franco-germanique en venant exporter sa techno déstructurée, acide et brutale ce samedi 18 dans les travées classieuses du Showcase. Bonheur immense à prévoir.

[Live Report] Giédré la douce,pétillante et subtile poétesse trashy galvanise la Cigale
Tel père, tel fils, de Hirokazu Kore-Eda : La vie est un long fleuve tranquille version Japon en compétition
Bastien Stisi
Journaliste musique. Contact : [email protected] / www.twitter.com/BastienStisi

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *