Livres
Simon Liberati, Charles Dantzig, Delphine de Vigan sont en lice pour le Renaudot

Simon Liberati, Charles Dantzig, Delphine de Vigan sont en lice pour le Renaudot

09 septembre 2015 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Après celle du Goncourt,  la première sélection du Renaudot est tombée. Étonnamment longue, elle compte 18 romanciers dont Delphine de Vigan, Simon Liberati et Agnès Desarte. 

Yves Bichet, L’Été contraire, Mercure de France
Laurent BINET,  La septième fonction du langage, Ed. Grasset
Christophe Boltanski, La Cache, Ed. Stock
Charles Dantzig, Histoire de l’amour et de la haine, Ed. Grasset
Agnès Desarthe , Ce cœur changeant, Ed. de l’Olivier
Delphine De Vigan, D’après une histoire vraie, Ed. Lattès
Fabrice Guenier, Ann, Ed. Gallimard
Eric Holder, La Saison des bijoux, Ed. du Seuil
Philippe Jaenada, La petite femelle, Ed. Julliard
Aram Kebabdjian, Les Désœuvrés, Ed. du Seuil
Arnaud Leguern, Adieu aux espadrilles, Ed. du Rocher
Jérôme Leroy, Jugan, La Table ronde
Simon Liberati, Eva, Ed. Stock
Cherif Madjalani,  Villa des femmes, Ed. du Seuil
Frank Maubert, Les Uns contre les autres, Ed. Fayard
Patrick Roegiers, L’autre Simenon, Ed. Grasset
Boualem Sansal, 2084, Ed. Gallimard
Alice Zeniter, Juste avant l’oubli, Ed. Flammarion

A cette liste de fiction s’ajoute huit noms dans la catégorie Essais
Pierre Adrian, La Piste Pasolini, Ed. des Équateurs
Patrick Besnier, Henry de Régnier, Ed. Fayard
Serge Bramly, La Transparence et le reflet, Ed. Lattès
Sony Labou Tansi, Encre, sueur, salive et sang, Ed. du Seuil
Frédéric Pajac, Manifeste incertain 4, Ed. Noir sur blanc
Judith Perrignon, Victor Hugo est mort, Ed. L’Iconoclaste
Jean-Michel Ribes, 1001 morceaux, Ed. L’Iconoclaste
Gilles Sebhan, Retour à Duvert, Ed. Le Dilettante

Visuel : Eva, Simon Liberati

[Interview] La Main Invisible : « le cœur de tout, c’est la confiance entre le manager et son artiste »
La sélection cinéma de la semaine du 9 septembre
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture