Fictions
« Victor Hugo vient de mourir », Judith Perrignon nous plonge dans le cérémonial de la République

« Victor Hugo vient de mourir », Judith Perrignon nous plonge dans le cérémonial de la République

04 septembre 2015 | PAR Yaël Hirsch

Judith Perrignon, l’auteure des Faibles et des forts (Stock, 2012) est de retour en cette rentrée 2015 avec un livre nourri d’histoire. Chronique détaillée et minutieuse de la mort de Victor Hugo, son roman est une sorte de comédie humaine sombre et solennelle.

[rating=3]

Tandis que Victor Hugo agonise, ses proches s’activent et s’empressent. Ils ne sont d’ailleurs pas les seuls : le poète et homme politique est déjà de son vivant un symbole immense pour la République. Le deuil s’anticipe et le cérémonial est grandiose…

Véritable chronique des dernières heures et de l’enterrement du poète, Victor Hugo vient de mourir semble écrit comme on écrivait l’histoire avant l’ère du positivisme. Entre Histoire et histoire, une certaine idée de la France et de son poète nationale se revit, tranquillement, mot à mot, en grande pompe mais sans grandiloquence.

Judith Perrignon, Victor Hugo vient de mourir, L’iconoclaste, sortie le 26 août 2015.

A noter : Soirée de lancement du livre le 7 septembre à 194 à la Maison Victor Hugo.

Téléphone se reforme : un nouveau coup (de fil) surprise
Les soirées du week-end du 4 septembre
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *