A l'affiche

La sélection cinéma du 28 août

La sélection cinéma du 28 août

27 août 2013 | PAR Fatima-Ezzahrae Touilila

Cette semaine encore, Toute la Culture  a sélectionné et chroniqué pour vous les immanquables à l’affiche. 

Red 2: Action (01h56min) – De Dean Parisot- Avec Bruce Willis, John Malkovich- Lorsque l’agent retraité de la CIA Franck Moses apprend la mort de son ancien collègue Marvin, il se rend à son enterrement avec sa compagne Sarah, sans se douter qu’il va au-devant de gros problèmes…

Alabama Monroe: Drame (01h52min) – De Felix Van Groeningen- Avec Johan Heldenbergh, Veerle Baetens- Didier et Élise vivent une histoire d’amour passionnée et rythmée par la musique. Lui, joue du banjo dans un groupe de Bluegrass Country et vénère l’Amérique. Elle, tient un salon de tatouage et chante dans le groupe de Didier. De leur union fusionnelle naît une fille, Maybelle…Gagnez vos places grâce à Toute la Culture, ici.

Grand Central: Romance (01h34min) – De Rebecca Zlotowski- Avec Tahar Rahim, Léa Seydoux-  De petits boulots en petits boulots, Gary est embauché dans une centrale nucléaire. Là, au plus près des réacteurs, où les doses radioactives sont les plus fortes, il tombe amoureux de Karole, la femme de Toni. L’amour interdit et les radiations contaminent lentement Gary.

Leviathan: Documentaire (01h27min) – De Lucien Castaing-Taylor, Verena ParavelDans les mêmes mers où la bataille de Melville contre Moby Dick fut imaginée, l’histoire du choc entre la nature et l’homme avec ses machines. Du pêcheur au cinéaste, le portrait de l’une des plus grandes tentatives de l’humanité.

Le Dernier pub avant la fin du monde: Comédie (01h49min) – De Edgar Wright- Avec Simon Pegg, Nick Frost- Vingt ans après avoir accompli une tournée de bars épique, 5 amis d’enfance se réunissent quand l’un d’entre eux se met en tête de reprendre le marathon de la boisson. Ils se rendent donc dans leur ville natale, jusqu’au bar fantasmatique The World’s end…

Yema : Drame (1h30) De Djamila Saharaoui, avec Djamila Saharaoui, Ali Zarif – Revenue enterrer son fils, Tarik, Ourdia (Djamila Sahraoui) s’installe dans une petite maison abandonnée dans la campagne désertique algérienne. Placée sous la surveillance d’un gardien (Samir Yahia) par son autre fils, Ali (Ali Zarif), dirigeant islamiste, elle soupçonne ce dernier d’avoir tué Tarik…

Visuel: (c) affiche des films

Saint Seiya the lost Canvas Chronicles T2 : la piqûre écarlate du scorpion
Les amants du Texas, une histoire d’amour fatale de David Lowery
Fatima-Ezzahrae Touilila

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *