Mangas
Saint Seiya the lost Canvas Chronicles T2 : la piqûre écarlate du scorpion

Saint Seiya the lost Canvas Chronicles T2 : la piqûre écarlate du scorpion

27 août 2013 | PAR Sandra Bernard

saint seiya-tlcc T2

Saint Seiya the lost canvas chronicles revient pour un second tome avec Kardia, du scorpion, en haut de l’affiche. 

Totalement opposé au caractère taciturne d’Albafica, Kardia est bagarreur, frondeur et aime profiter de la vie à chaque instant. Toujours en vadrouille autour du monde, il a, cette fois-ci, emmené avec lui la jeune Sasha qui s’ennuyait au sanctuaire. La frêle jeune fille et lui se retrouvent dans une situation délicate lorsqu’ils se voient impliqués dans les agissements d’une secte redoutable : les jaguars noirs, dont le but est ni plus ni moins que l’annihilation de la race humaine !!!

Une fois n’est pas coutume, ici point d’Hadès belliqueux accompagné de ses spectres mais un ancien dieu précolombien : Tezcatlipoca, qui veut détruire l’humanité. Afin de ressusciter cet ancien dieu, son grand prêtre, le colossal Huesuda souhaite s’emparer du cœur brulant de Kardia.

La lutte entre les deux hommes alterne en faveur de l’un et de l’autre, mais ce n’est qu’au seuil de la mort que le chevalier saura trouver la force de vaincre. De même, ce voyage aura un effet plus que bénéfique sur la jeune Sasha, malgré les nombreux dangers.

Graphiquement, l’auteure propose un travail toujours aussi soigné des personnages et des armures. Scénaristiquement, l’histoire est moins sombre que dans le tome précédent, mais tout aussi aboutie.

©2011, Masami Kurumada/Shiori Teshirogi

Page sur le site de l’éditeur VF

Informations pratiques : Date de parution : 4 Juillet 2013, Nombre de pages : 192 p., Code EAN : 2-351-42781-5 . Dimensions : 115 x 177 mm, Série : Saint Seiya, Titre original : SAINT SEIYA – THE LOST CANVAS – CHRONICLES – T2

Le Grand Journal : Et pendant ce temps… un plagiat ?
La sélection cinéma du 28 août
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

One thought on “Saint Seiya the lost Canvas Chronicles T2 : la piqûre écarlate du scorpion”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *