Expos

Les vernissages de la semaine du 23 janvier

Les vernissages de la semaine du 23 janvier

23 janvier 2014 | PAR La Rédaction

Préparez-vous pour une semaine artistique qui met en jeu les relations entre l’extérieur et l’intérieur, et qui, occasionnellement, sépare ces deux concepts. Une tour, du verre, une rue, des dessins à la bombe, un bâtiment, des angles, des lignes, un couteau, de l’inquiétude…Courez dans les musées, regardez les œuvres, essayez de comprendre, rentrez en vous, et voyez ce qui vous arrive. N’ayez crainte, on ne vous demandera pas de nous le raconter. C’est pour vous.

Julie LegrandJeudi 23 débute au BAL, dans le 18ème arrondissement de Paris, la nouvelle exposition du photographe sud-africain Mikhael Subotzky, « Ponte City », exposition qui tire son nom de la tour qui domine Johannesburg. Cette dernière constitue l’objet d’étude du photographe : il réunit des clichés mais aussi des plans ou des objets hétéroclites, et fait entendre des voix qui amènent à penser l’histoire de cet édifice, symbole tout d’abord de l’apartheid avant de devenir un emblème de renouveau multi-ethnique. L’artiste Patrick Waterhouse l’assiste dans cette quête de sens.
Egalement ce jeudi, la Fondation Bullukian, galerie lyonnaise, procède à 18h30 au vernissage de l’exposition de Julie Legrand, « La Convergence des atomes ». L’artiste plasticienne française y présente ses sculptures, réalisées majoritairement en verre. Sous sa main, la matière se trouve tordue et acquiert quasiment une vie, qui nous la rend inhabituelle et bien souvent dérangeante. A voir pour se confronter à l’invisible et à l’enfoui.

Art UrbainVendredi 24, ne manquez pas, à 18h30, le vernissage de l’exposition « Art urbain ». Il faut être lillois hélas, ou se déplacer, afin de pouvoir admirer, à la galerie Lasécu, les quarante œuvres tirées de la collection de Nicolas Laugero Lasserre. Des œuvres relevant du « street art », avec, en présence, ses plus grands noms : Banksy, JR, Invader, Jacques Villeglé, Jef Aérosol, Shepard Fairey… « Tonight, the street will be yours », alors n’attendez pas.
Les parisiens ne seront pas en reste : l’exposition « Lines » de Knopp Ferro, à la galerie Catherine Putman (Paris 4ème), vit ses deux derniers jours. Laissez-vous séduire par les « lignes » de l’artiste autrichien, assemblées sous forme de « bateaux » -des sculptures, en fait- et par ses œuvres graphiques, réalisées au crayon ou au…couteau. Une légèreté qui aime à se teinter de violence, et un dialogue stimulant.

Samedi 25, la galerie Popy Arvani (Paris 18ème) inaugure, de 18h à 21h, l’exposition « Consonance », dite « collective ». Camilla Adami et ses peintures oniriques et inquiétantes, Adrien Bonneterre et son style composite, les toiles sombres d’Istvan Betuker, les dessins au crayon de Raphaël Larre, les œuvres diverses et troublantes de Michel Salsmann les abstractions colorées de Jean Lancri se donnent rendez-vous autour d’une thématique pour le moins…mystérieuse. De quoi frissonner. Surtout ne perdez pas de temps, l’événement s’achèvera le 28 janvier.
Si votre chemin passe par Bordeaux, allez également voir l’exposition « Lumière noire » à la Frac Aquitaine. Diane Arbus, Ulla von Brandenburg, Raoul Haussmann, Dennis Oppenheim, Philippe Parreno et d’autres, réunis autour de la thématique du « photographique ». Un ensemble d’œuvres mises en perspectives avec l’histoire de la photographie. Le point de vue, l’immatériel, la culture visuelle…tout cela à traverser en compagnie de grands artistes.

Dimanche 26, courez au Louvre voir l’exposition « Living rooms » réalisée en collaboration avec le metteur en scène de théâtre américain Robert Wilson. D’un côté, la salle de la Chapelle, au Louvre, qui dialogue avec une collection d’objets des plus hétéroclites, allant de vestiges océaniens ou chinois à des objets trouvés. De l’autre côté, l’esprit d’un créateur en accès libre : grâce à cette collection d’objets qui lui appartiennent, Robert Wilson se dévoile et s’explique, et en rajoute aussi un peu, parfois. A tenter.

Francisco MangadoLundi 27, rendez-vous à 20h30 au Café de la danse, dans le 11ème arrondissement de Paris, pour découvrir l’exposition photographique de Philippe Lévy. Une centaine de photos « données » et non pas prises, portraits de musiciens divers. Une seule règle : l’instant. Et l’attention à porter au regard de celui que l’on photographie.

Mardi 28, plongez-vous dans l’architecture contemporaine. Francisco Mangado inaugure, à la Galerie d’Architecture du 4ème arrondissement de Paris, son exposition « Arquitecto ». Représentant de l’école espagnole, il est connu pour ses travaux marqués par une personnalité forte, dans lesquels les angles sont légions, et par sa volonté d’interagir avec l’espace social. Le Palais des congrès de Pampelune et son auditorium font partie de ses réalisations. Maquettes, projets, films sur son travail…Une personnalité à découvrir.

Mercredi 29, enfin, première projection du film Galerie Anatome. 50 expositions, à la Cité de la Mode et du Design de Paris. Réalisé par Alison Gallego, il retrace l’histoire de la seule galerie parisienne, fermée depuis peu, qui a accueilli, pendant douze ans, des expositions réalisées par des graphistes. Le film sera ensuite visible du 30 janvier au 2 février à l’occasion de la Fête du graphisme, qui démarre le lendemain. Vos aventures ne sont pas finies, il s’en faut.

Visuels: © affiches des expositions La Convergence des atomes / Art urbain / Francisco Mangado Arquitecto

Arab Excellence « chaque zone géographique ou identité a sa succès story »
La prestigieuse collection Lambert vous ouvre ses portes… en prison
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *