Actu
Anne Poirier, Dominique Issermann et Anne Démians rejoignent l’Académie des Beaux-Arts

Anne Poirier, Dominique Issermann et Anne Démians rejoignent l’Académie des Beaux-Arts

24 juin 2021 | PAR Léna Saint Jalmes

Trois femmes deviennent membres d’académie des Beaux-Arts en section sculpture, photographie et architecture.

Mercredi 23 juin, l’Académie des Beaux-Arts, composante de l’Institut de France, a dévoilé les résultats de l’élection, à la suite de la déclaration de la vacance de trois fauteuils. Après une ouverture des candidatures le 19 mai, Anne Poirier, Dominique Issermann et Anne Démians sont les heureuses élues. L’élection sera soumise dans les prochains jours à l’approbation du Président de la République.

Ainsi, Anne Poirier rejoint la section sculpture, Dominique Issermann la photographie, et Anne Démians l’architecture. La dernière élection d’un membre remonte à fin 2020, avec celle de Carolyn Carlson pour occuper le fauteuil de la récente section de chorégraphie.

Sculptrice, archéologue et architecte

Anne Poirier va prendre le 7e fauteuil au sein de la section sculpture, précédemment occupé par Gérard Lanvin, décédé en 2018. Composée de sept membres, elles seront désormais deux femmes avec Brigitte Terziev nommée en 2007.

Née en 1941 à Marseille, Anne Poirier vit aujourd’hui dans le Vaucluse. Elle fait ses études à l’École nationale des arts décoratifs de Paris et y rencontre son mari Patrick Poirier, avec lequel elle travaille. Leur première grande œuvre commune est une maquette en terre cuite reconstituant le port romain d’Ostia Antica.

Son travail touche une multitude de disciples allant de la sculpture à l’ethnologie et l’archéologie. Les œuvres d’Anne Poirier et son mari sont exposées dans de grandes institutions culturelles, comme le Centre Pompidou ou le MoMa (New York).

Architecte, entre durabilité et ambitieux projets

Anne Demians va quant à elle occuper le fauteuil 5 de la section architecture. La place était occupée par Roger Taillibert, décédé en octobre 2019. l’architecte devient la première femme à siéger dans cette section parmi huit hommes déjà en place.

Née en 1963, Anne Demians est originaire de Colmar. Diplômée de l’École nationale supérieure d’architecture de Versailles, elle dirige son agence de 30 architectes et ingénieurs, Architectures Anne Démians. En 2015, elle réalise un projet ambitieux et un peu fou, celui du Quai Ouest à Nancy. Le bâtiment de 10.000 mètres carrés a une enveloppe d’acier inoxydable et 650 fenêtres oblongues. Bureaux, résidence hôtelière et des commerces se côtoient en ses murs.

Aussi, l’architecte participe à des groupes de Recherche sur le développement durable, l’aménagement du territoire et de l’innovation. Anne Démians est membre du Conseil d’Administration de la Cité de l’Architecture et du Patrimoine, membre fondatrice de la Force d’Optimisation Culturelle (FOC), Attractivité et Innovation Paris, RSE Icade et membre de l’Académie d’Architecture !

Photographe de mode

Dominique Issermann prendra place sur le fauteuil 3 de la section photographie. Il était jusqu’alors occupé par Bruno Barbey, décédé en novembre. Cette section créée en 2005 accueille donc pour la première fois une femme, aux côtés de Yann Arthus-Bertrand, Jean Gaumy et Sebastião Salgado.

Née en 1974 à Paris, la photographe est principalement connue pour son travail dans la mode et la publicité. Elle débute sa carrière au cinéma, en travaillant sur le film Vent d’Est de Jean-Luc Godard. Elle réalise par la suite,deux longs-métrages avec le Français Marc’O, Tamaout et Elettra. A Paris, elle travaille d’abord pour le magazine Zoom pour lequel elle réalise des reportages. Elle arrive dans le monde de la mode grâce à un concours de photographie où elle remporte le premier prix. Sa patte artistique est reconnaissable : un halo de lumière centré sur le sujet de la photo.

Dominique Issermann a signé les campagnes publicitaires de Sonia Rykiel, Christian Dior, Chanel, Nina Ricci, Yves Saint-Laurent, Hermès… Elle a également photographié grand nombre de personnalités telles que Depardieu, Deneuve, Gainsbourg ou encore Duras. La photographe a aussi réaliser plusieurs clips, notamment pour Patricia Kaas, Renaud, Leonard Cohen ou Jean-Louis Aubert.

Visuel : Laetitia Larralde.

Agenda vernissages de la semaine du 24 juin
Les Folies Bergères accueillent le retour sur scène de Francis Cabrel
Léna Saint Jalmes

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture