Musique
Playlist de la semaine (47)

Playlist de la semaine (47)

28 décembre 2013 | PAR Bastien Stisi

Beyonce Visual AlbumL’album surprise de la diva américaine du R&B, le deuxième album en deux ans pour des anglais nonchalants, et l’électro pop XXL de belges énergisés…la playlist de la semaine, rendez-vous hebdo confectionné par Toute La Culture, rien que pour vos oreilles et pour vos tympans exigeants :

1. Beyoncé, « Yonce »

En dévoilant la semaine dernière son cinquième album personnel exclusivement sur iTunes et sans aucune promotion en amont, Beyoncé a bousculé les codes machinalement édictés par d’autres depuis plusieurs années, tout en annonçant que les quatorze titres de cet album éponyme seraient accompagnés de dix-sept vidéos illustratrices. Si le projet est follement ambitieux et semblait engager la diva américaine vers des sentiers résolument arty, la vidéo du morceau « Yonce », où l’on voit Beyoncé parée de ses habits les plus légers et les plus dévergondés et lancée dans une ridicule danse hyper sexuée, est venue balayer d’un coup ces illusions soudaines d’avant-gardisme 2.0…

2. Toy, « Join The Dots »

Un an après la parution de leur très encensé premier album éponyme, les londoniens de Toy reviennent avec Join The Dots jouer la partition du post britpop nonchalant et psychédélique, et se placent plus que jamais dans la glorieuse lignée de leurs ainés anoblis (Primal Scream, Pulp, The Strokes…) La belle réputation scénique qui précède les britanniques, elle, sera à défendre le 3 mars prochain du côté de la rue d’Oberkampf et du Nouveau Casino.

3. Goose, « Falling »

En marge de la poursuite de leur grande tournée européenne, les belges de Goose, leurs synthés et leurs guitares, ont fait paraître un nouveau single, « Falling », qui paraît annoncer la sortie prochaine d’un quatrième album studio. Bien décidés à ne jamais plus s’embarrasser avec des paroles trop fouillées (« Falling » est l’unique mot répété durant le morceau…), ces équivalents belges d’Apple Jelly tirent à fond les ficelles de l’électro rock bombeur de torses, et accouchent d’une bombe épidermique méchamment efficace.

https://soundcloud.com/goosemusic/falling

4. Troumaca, « The Grace »

L’éminent dj et producteur Gilles Peterson n’a cette fois pas dû s’envoler du côté des Caraïbes ou de l’Afrique subsaharienne pour y dénicher sa dernière pépite en date : la pop véhiculée par Troumaca, aussi teintée d’exotisme soit-elle, provient de Birmingham, et remet la grâce au centre des préoccupations d’un groupe venu générer la synthèse d’une indie pop venue de l’intérieur et de sonorités world venu d’un extérieur évocateur d’ailleurs…

5. Electric Youth, « Innocence »

Révélé par la BO du film Drive qui avait vu leur collaboration avec College sur l’adorable tube « A Real Hero », le duo canadien Electric Youth, toujours porté par la même verve new wave, cumule synthés, plages éthérées et voix rêveuses sur leur nouveau morceau « Innocence », et annoncent avec une grâce vocodée et jouvencelle l’arrivée du successeur de All Amped Up, leur premier album studio.

http://www.youtube.com/watch?v=6g2BJ-ZlhtE

6. Bloum, « Faith »

Nouvelle étoile cosmique d’une galaxie synthpop qui, au fil de l’apparition de ses morceaux, paraît de plus en plus majestueuse, « Faith » est le dernier extrait proposé par les français de Bloum, créateurs d’un univers dans lequel s’entremêlent avec la même dextérité synthés glacés, vocals cumulés et vocodés et lignes de guitare enjoliveuse. Pour ces prometteurs parisiens et pour un premier album qui devrait ne plus tarder, le son du néo, sans doute, convient de se chercher dans le rétro.

7. Louisahhh !!! ; Maelstrom, « Make It Happen »

Ce qui devait arriver arriva : à force d’accumuler les lives en commun sous l’égide protectrice de Brodinski, le patron du label Bromance par lesquels ils sont tout deux produits, la californienne Louisahhh !!! et le nantais Maelstrom accouplent leurs talents respectifs sur un EP mis à disposition de la toile ces derniers jours, marqué par une ambiance vénéneuse et obscure à éloigner des tympans un peu trop sensibles. Créé à l’occasion des soirées Nous Sommes 2014, l’EP contient également un remix du titre « Let The Beat Control Your Body » de Brodinski, ainsi qu’un morceau basé sur le sample de « Black Skinhead » de Kanye West.

https://soundcloud.com/bromancerecords/maelstrom-louisahhh-make-it

Pour écouter la playlist via Deezer, c’est par ici.

La plupart des morceaux de la playlist sont à retrouver sur la page Deezer de Toute La Culture.

Visuel © : pochette de Beyoncé

Au joli Bois des Roses de Léo Rau & Neil Desmet
Virée de fin d’année à la Haye, Six siècles d’art dans un seul musée
Bastien Stisi
Journaliste musique. Contact : [email protected] / www.twitter.com/BastienStisi

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *