Livres

[lLve report] Salon du livre de Paris 2014

[lLve report] Salon du livre de Paris 2014

02 avril 2014 | PAR Sandra Bernard

Le week end dernier avait lieu le Salon du livre de Paris, Le grand rendez-vous annuel pour les amateurs de littérature, de découvertes et … de célébrités. Toujours multiculturel, le Salon mettait à l’honneur l’Argentine, dont la présidente était présente lors de l’inauguration et la ville Asiatique de Shanghai. Une fois de plus, le succès ne s’est pas démenti malgré un certain tassement du nombre de livres lus par an et par français.

L’Argentine, mise à l’honneur, a été représentée par 46 écrivains argentins contemporains dont le célèbre Quino qui fête cette année ses 60 ans de carrière et dont le personnage emblématique fête pour sa part ses 50 ans. Quino et Mafalda ont déjà reçu un brillant hommage lors du festival d’Angoulême.

 L’autre actualité remarquable a été le choix de Shanghai comme ville invitée, renforçant la visibilité du continent asiatique sur le Salon du livre et confirmant le dynamisme culturel chinois pour les 50 ans de relations franco-chinoises avec des expositions, des mini salons, des concerts, etc. Une petite exposition retraçant 10 ans de BD chinoise était d’ailleurs proposée aux visiteurs du Salon.

Côté Japon, le manga square a été singulièrement réduit et l’on a pu remarquer l’absence de grands éditeurs comme Kaze et la diminution drastique de boutiques de produits japonais. Les fans de mangas ont cependant pu être comblés par la présence exceptionnelle de deux grandes mangaka pour des conférences et des dédicaces : Kaori Yuki, la reine du shojo manga gothique (Ludwig Revolution, Fairy cube, Vampire Host, Angel sanctuary, etc.) dont le trait fin, élégant et foisonnant est reconnaissable entre tous, et, autre invitée de choix, Kaoru Mori qui a également fait le déplacement. Une exposition de planches originales d’Emma et de Bride Stories était visible sur le stand de Ki-oon. Les amateurs ont également pu assister à un grand cosplay samedi, sur la scène principale.

 La Russie, les pays d’Afrique et du Moyen Orient disposaient de stands  de belles dimensions leur assurant une bonne visibilité. Le stand de la Russie réservait une jolie surprise avec la possibilité de découvrir le travail de peintres russes dans la petite ville normande de Veules les Roses.

L’art Square, regroupant les éditions des institutions culturelles comme le Louvre, la Bibliothèque   Nationale de France, les musées de la ville de Paris, ainsi que les ouvrages d’art était toujours aussi bien achalandé. Il était possible de trouver de très beaux livres à des prix attractifs. Cependant, point d’exposition cette année.

Les éditeurs régionaux ont une, fois de plus, tiré leur épingle du jeu avec des ouvrages aux thèmes originaux.

Bien que le livre papier soit toujours prégnant, le livre numérique était particulièrement visible cette années avec la présence de nombreux constructeurs de liseuses.

Entre conférences pointues où professionnels et public pouvaient échanger, dédicaces d’auteurs et expositions, il y avait des activités pour chacun. Parmi les expositions, regards de femmes à travers la BD était particulièrement intéressante. Dans le cadre des célébrations du centenaire de la Première guerre mondiale, une exposition était également présente.

Certains ont pu s’étonner de la présence d’un vaste stand SNCF. Il convient alors de se souvenir de l’implication de l’entreprise dans la promotion de la BD et du roman polar, notamment avec le prix du polar qui invite chaque année le public à voter pour un des ouvrages sélectionnés. Cette année, les ouvrages retenus sont, pour les romans, Des Noeuds d’Acier de Sandrine Collette, Né sous les coups de Martyn Waltes et Yeruldelgger de Ian Manook. Pour les BDs il s’agit de Brigitte et la perle cachée d’Aisha Franz, Brune Platine de Lise Mandel et Marion Mousse, J’aurai ta peau Dominique A d’Arnaud Le Gouëfflec et d’Olivier Balez, Mon Ami Dahmer de Derf Backderf et de Lartigues et Prévert de Benjamin Adam. Les votes sont ouverts jusqu’au 12 mai 2014 sur le site polar.sncf.com .

Ainsi, dans un contexte de crise, c’est avec un optimisme affiché que les professionnels du livre (sous toutes ses formes) ont présenté leurs nouveautés ainsi que leurs choix d’orientations pour l’année à venir. Avec plus de 1000 exposants de tous horizons,  il était possible pour chacun de faire de belles découvertes et de belles rencontres.

Visuels : affiche du Salon du livre 2014 et Photographies © Sandra BERNARD

Infos pratiques

« Le Festin des Loups » : enquête sur les collabos par David Alliot
La recette de Claude : Soufflé aux fruits confits
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *