Cinema
Le 8 mars 2020, Fotofever projette à Beauregard le documentaire « Objectif femmes »

Le 8 mars 2020, Fotofever projette à Beauregard le documentaire « Objectif femmes »

09 mars 2020 | PAR Yaël Hirsch

Salle comble, ce 8 mars 2020, un dimanche matin à 11h00. L’équipe de la foire d’Art « Fotofever« , foire d’art 100 % égalitaire et qui prime chaque année une femme photographe (ce mois d’octobre 2019, Sophie Legendre) invitait Manuelle Blanc et Julie Martinovic (l’une d’elle n’a pu venir, étant souffrante) à présenter leur Documentaire sur les femmes photographes « Objectif femmes » dans la belle salle de Beauregard (l’Ancien Saint-Germain-des-Près repris par l’équipe du Silencio). Une rencontre et un film passionnants.

Avec une dizaine d’experts, moitié chercheurs et commissaires (Marta Gili, Michel Poivert, Marie Robert, la conservatrice de Qui a peur des femmes photographes au Musée d’Orsay et au Jeu de Paume, lire notre article), Abigail Solomon Godeau) et moitié photographes (Jane Evelyn Atwood, Sarah Moon, Dorothée Smith et Christine Spengler) et des centaines de clichés très joliment mis en scène, ce film de 2015 se donne un objectif simple : rappeler à notre mémoire les femmes photographes de talent oubliées par l’histoire de l’Art.

Alors que les femmes se sont emparées de la photographie dès le début car elles n’avaient pas à entrer en compétition avec des siècles de maîtres masculins et qu’avec un peu de moyens on pouvait être autodidacte, le film balaye en parallèle l’histoire de la photographie et celle des femmes qui l’ont faite. Aux côtés des stars (Lee Miller, Dora Maar, Cindy Sherman…), on retrouve pas mal de figures mises dernièrement en valeur notamment par le Jeu de Paume (Laure Albin Guillot, Claude Cahun…).

Les grand thèmes de l’intime (Vivian Maier, Nan Goldin) du photo-reportage, de la photo de mode comme champ d’expérimentation et de la remise en cause des clichés de genre (Cahun encore, Lisette Model) sont bien posées, et le tout forme un champ de propositions ouvert. Une invitation à la relecture riche de l’Histoire de la photographie qui semble avoir déjà fait son chemin depuis 2015, comme le notait la réalisatrice…

Un documentaire que nous avons apprécié redécouvrir un 8 mars et qui donne très envie de suivre le prochain événement de Fotofever, aux prochaines rencontres d’Arles, cet été.

Objectif femmes, de Manuelle Blanc et Julie Martinovic , 2015, 52 min, Camera Lucida, France 5.

visuel: affiche 

TAME IMPALA « The Slow Rush » : en route vers la gloire !
« Enterre-moi mon amour » de Clea Petrolesi au Théâtre Paris-Villette : des photos et des messages WhatsApp pour rendre compte des migrations syriennes
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *