Cinema
Innaritu en ouverture de la Mostra de Venise

Innaritu en ouverture de la Mostra de Venise

24 juillet 2014 | PAR Yaël Hirsch

Présidé par le compositeur Alexandre Desplat, le festival du film de Venise se tiendra cette année du 27 août au 6 septembre et vient de publier sa très jolie programmation. Il ouvrira sur un film en compétition : Birdman du mexicain Alejandro González Inárritu (Babel, Biutiful) au casting royal : Naomi Watts, Emma Stone, Michael Keaton et Edward Norton et se clôturera sur un film ( signé par la fine réalisatrice hongkongaise Ann Hui, l’Age d’or (hors compétition).

En compétition, parmi les films très attendus il y a le nouveau Fatih Akin avec Tahar Rahim dans le premier rôle qui n’avait pas été prêt à temps pour Cannes : The Cut, le nouvel opus du réalisateur de Des hommes et des Dieu, Xavier Beauvois. Intitulé La rançon de la gloire le film est une plongée haletante dans la Suisse des années 1970. Mangelhorn de David Gordon Green avec Al pacino en excentrique et The Good Kill d’Andrew Nicol (Lord of war) sont aussi très attendus. Porté par le fidèle Defoe, le réalisateur de Welcome to New-York, le sulfureux AbelFerrara fera encore parler de lui avec son Pasolini. Venise donne rendez-vous au triangle amoureux de Benoît Jacquot,Trois coeurs, avec Charlotte Gainsbourg, Chiara Mastroianni et Benoît Poelevoorde. Côté politique, on trouve en compétition le documentaire de Joshua Oppenheimer sur la vie d’une famille après le génocide en Indonésie, The Look of Silence, Loin des hommes de David Oelhoffen qui nous plonge dans l’histoire de l’Algérie.

Dans le hors compétition, on notera que Lars von Trier a tenu promesse et projettera, après la première partie à la Berlinale, une version non censurée du deuxième volet de son Nymphomaniac. Et après son film d’horreur écologique, The Bay, Barry Levinson est de retour avec une adaptation de Philip Roth : The Humbling, porté par Al Pacino et la magnifique égérie indé, Greta Gerwig.

De quoi donner envie de passer par le Pont de soupirs à la fin de l’été!

[Avignon Off] « La Peur » de Stefan Zweig : valse tendue et prenante
La recette de Claude : truites aux poireaux et tomates confites
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

One thought on “Innaritu en ouverture de la Mostra de Venise”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *