Actu
Venise : manifestation contre le retour des paquebots de croisière

Venise : manifestation contre le retour des paquebots de croisière

09 juin 2021 | PAR Léna Saint Jalmes

17 mois que les Vénitiens n’avaient pas vu de paquebots touristiques à cause de la pandémie. Ils font leur retour à leur plus grand malheur !

Les eaux de Venise calmes, c’est du passé ! Les géants des mers, ces paquebots de croisière immenses, vont faire leur retour dans la baie de la Sérénissime. Cela faisait 17 mois qu’ils avaient levé l’ancre à cause de la pandémie de Covid-19.

Le premier paquebot à avoir sauté le pas est le MSC Orchestra. Son départ samedi 5 juin a été accompagné d’une manifestation des opposants au retour de ces bateaux dans la lagune. La raison principale à cette opposition est la protection de l’écosystème et les fondations de la cité des Doges classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Les bateaux de croisière sont aussi accusés d’éroder les fondations des immeubles au bord de la lagune.

Manifestation aquatique

Deux groupes de manifestants se sont opposés. Un groupe est resté sur les quais et défend l’arrivée de ces paquebots, signe d’un retour des touristes. Les croisières fournissent du travail pour 4 000 familles, proclame une banderole. L’autre groupe, dont certains étaient sur de petites embarcations de part et d’autres du géant, sont contre l’arrivée du navire.

Les opposants dénoncent un tourisme de masse dont beaucoup de Vénitiens ne veulent plus. Les croisiéristes ne représentent que 5% des 28 millions de visiteurs de Venise mais ils rapportent près de 430 millions d’euros par an.

Le gouvernement a interdit, fin mai, l’accès de la lagune aux bateaux de croisière. Cependant, cela ne pourra être respecté que lorsque la construction d’un terminal extérieur à la ville sera achevée, c’est-à-dire, pas avant plusieurs années.

Visuel : Attribution-NonCommercial-NoDerivs 2.0. Generic (CC BY-NC-ND 2.0).

Tránsito à Madrid ou le drame de l’exil
Vanessa Wagner et Wilhem Latchoumia font voyager les Bouffes du Nord vers une Amérique minimale et méconnue
Léna Saint Jalmes

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture