A l'affiche

Une vie simple, un film simplement magnifique signé Ann Hui

Une vie simple, un film simplement magnifique signé Ann Hui

29 avril 2013 | PAR Yaël Hirsch

[rating=5]

Primé à Venise en 2011 et à Paris Cinéma (où nous l’avions vu) en 2012, le film de la hongkongaise Ann Hui sur la vie simple, jusqu’à la fin, de la servante de la famille d’un grand producteur de cinéma, Roger Lee. Il sort en salles le 8 mai et est un petit bijou qu’il ne faut absolument pas rater!

Alors que toute sa famille a déménagé à San Francisco, le réalisateur Roger Lee (lumineux Andy Lau) conserve en Chine une allure juvénile et une vie de voyage et de célibat, agrémentée par la cuisine de la dame qui sert dans la famille depuis 60 ans : Ah Tao (Deanie Ip, : Coupe Volpi pour la meilleure interprétation féminine à Venise en 2011). Attentive à le nourrir de poisson et crustacés depuis que Roger a eu une crise cardiaque elle vit au rythme de ses voyages, en compagnie du chat, lorsqu’il est absent, et s’occupe de Roger comme une mère… Jusqu’au jour où elle fait une attaque. A l’hôpital, alors qu’elle a perdu une bonne partie de sa mobilité, Ah Tao annonce qu’elle prend sa retraite. Roger l’accompagne dans son vœu de rejoindre une maison et l’installe- non pas dans le luxe- mais au mieux. Il prend soin de celle qui l’a élevée avec respect, amour et une intense gratitude, jusqu’au bout…

D’un réalisme minutieux, d’une humanité de chaque instant, ce film lent et poignant co-écrit par Roger Lee lui-même et tourné avec justesse dans  chaque plan par Ann Hui, qui a 33 ans d’expérience dans le cinéma, « Une vie simple » met en scène une relation d’une intensité peut-être plus grande encore que la passion. Le soin filial et symétrique que Roger offre à sa servante à la santé déclinante invente le bonheur, dans l’acceptation profonde du temps qui passe et de la mort qui vient. Un très grand film où l’on rit, sourit, s’attache et devient même un peu philosophe face aux terribles aléas du grand âge. Une lumière et un duo à contre-courant de la violence d’un « Amour » de Haneke, où les générations communiquent, par-delà la peur, le vécu et même les différences sociales.

« Une vie simple« , d’Ann Hui, avec Andy Lau, Deanie Ip, Wang Fuli, Quin Hailu, Paul Chun, Chine (Hong-Kong), 2010, 1h50. Sortie le 8 mai 2013.

Grimm saison 1 en DVD la série où les contes de fées vous font frissonner
Jean-Claude Garcin fait une lecture historique des Mille et une nuits
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *