Arts
HyperVenezia et Bruce Nauman à Venise

HyperVenezia et Bruce Nauman à Venise

06 octobre 2021 | PAR Mahaut Adam

Jusqu’en janvier 2022, la collection Pinault accueille au Palazzo Grassi et à la Punta della Dogana deux expositions qui mettent en scène les photographies de Mario Peliti et les installations vidéo de Bruce Nauman. Deux expositions troublantes, dans deux lieux magnifiques de Venise, rythment parfaitement la découverte de la ville.

Nous commençons notre visite par le Palazzo Grassi dans lequel la collection Pinault a décidé de rassembler les photos de Mario Peliti sur la ville de Venise. Au centre de la ville, HyperVenezia est une mise en abyme des ruelles escarpées et labyrinthiques qui forment l’inquiétante étrangeté de la Sérénissime.

Venise est une ville qui a été donnée aux étrangers, les vénitiens eux-même ont peu parlé de leur ville, ils l’ont peu mis en scène. Si Mario Peliti est née à Rome, il ressent Venise de l’intérieur. En noir et blanc, dénuées de toute présence humaine, de tout mouvements, ses photographies révèlent une ville calme et apaisée. Loin des interminables files indiennes de touristes, des boutiques de verre de Murano et des terrasses bondées, le visiteur accède à une dimension supérieure de la ville, celle d’un temps qui flotte, d’une beauté silencieuse et solitaire.

On découvre la joie de se perdre dans le labyrinthe des photos comme l’on se perdrait dans le dédale des rues de la ville. La joie d’une déambulation plus calme. Au détour d’une photographie, on retrouve un endroit où l’on est allé la veille, un lieu embellit par le regard d’architecte de Mario Peliti. Enfin, on découvre une carte de Venise composée de chaque photographie remise à l’endroit où elle a été prise. On ressort de cette exposition avec une sensation de mélancolie, dans le sens que lui donne Victor Hugo ; la beauté de ce qui est triste.

 

De retour dans la ville, on redécouvre les couleurs ondoyantes des reflets toujours changeant de l’eau. Puis, on accède à un nouvel espace, celui qui se trouve à la pointe de la nageoire de Venise, à la Punta della Dogana. C’est ici qu’est exposé le travail de Bruce Nauman, une des plus grandes figures de la scène artistique contemporaine internationale. Après la photographie, il est intéressant de se retrouver face à de nouveaux langages, celui de la performance, de l’installation vidéo et sonore. Quelques œuvres inédites comme la visite 3D de son atelier, une expérience immersive virtuelle, qui clôt le parcours de l’exposition. Un travail décontenançant, mais qui sort totalement le visiteur de sa présence dans une des plus belles villes du monde.

L’exposition « HYPERVENEZIA » est visible jusqu’au 9 janvier 2022, et l’exposition Bruce Nauman a été prolongée jusqu’au 27 novembre 2022.

 

Visuels © Mario Peliti pour « HYPERVENEZIA » et © Bruce Nauman – Punta della Dogana pour Bruce Nauman

Ciné, mode et Jean-Paul Gaultier à la Cinémathèque Française
L’agenda des sorties cinéma du 6 octobre 2021
Mahaut Adam

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture