A l'affiche
[Deauville] Le palmarès

[Deauville] Le palmarès

12 septembre 2015 | PAR Olivia Leboyer

99 HOMES- still_0

Nous ne sommes pas tombés très loin (voir notre article) : à quelques interversions près, nos pronostics étaient presque bons ! (sauf pour Les chansons que mes frères m’ont apprises de Chloé Zhao, qui n’a rien reçu)

Le Grand Prix a été décerné à 99 Homes de Ramin Bahrani, un film glaçant et très humain sur la crise économique, découvert au tout début du festival (voir notre critique).

Le Prix du Jury pour Tangerine de Sean Baker, qui suit à l’I-phone 5s un transexuel survolté et magnifique (voir notre critique).

Le Prix de la Révélation (présidé par Zabou Breitman) au beau et poignant James White de Josh Mond. La prise de conscience d’un jeune homme confronté au cancer de sa mère.

Le Prix de la Critique internationale pour Krisha de Trey Edward Shults, que nous avions vu à Cannes à la Semaine de la Critique (voir notre critique).

Et le Prix du Public, un raz-de marée sympathique pour Dope de Rick Famuyiwa, une réflexion maligne et salvatrice sur l’inégalité des chances (voir notre critique).

visuels: affiche officielle du festival; photo officielle de 99 Homes.

[Critique] « Prémonitions » Anthony Hopkins savoureux médium dans un modeste film de série B
[Deauville, jour 9] Rattrapages de la compétition, Crazy Amy et Palmarès
Olivia Leboyer
Docteure en sciences-politiques, titulaire d’un DEA de littérature à la Sorbonne  et enseignante à sciences-po Paris, Olivia écrit principalement sur le cinéma et sur la gastronomie. Elle est l'auteure de "Élite et libéralisme", paru en 2012 chez CNRS éditions.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *