Actu
Une voie étoilée pour Pharrell Williams et Daniel Radcliffe

Une voie étoilée pour Pharrell Williams et Daniel Radcliffe

24 juin 2014 | PAR Alexander Mora-Mir

Dès l’année prochaine, Pharrell Williams et Daniel Radcliffe auront leur étoile sur le célèbre Walk of Fame à Los Angeles, d’après le comité de soutien jeudi dernier. Les acteurs Will Ferrell, Amy Poehler et le groupe Kool & the Gang auront aussi cet honneur.

Hormis l’interprète de « Happy » et le célèbre Harry Potter, une trentaine de célébrités seront honorés sur le Walk of Fame, dont le groupe de funk Kool and the Gang, les acteurs Will Ferrell et Amy Poehler, Jennifer Garner ou encore Pitbull. Une trentaine de célébrités en tout, seront honorées à Hollywood Boulevard pour un hommage de moins en moins singulier.

On dénombre aujourd’hui 2500 étoiles sur la célèbre avenue. L’année dernière, c’est Jennifer Lopez qui est devenue la 2500ème. Bryan Cranston, Simon Baker, Julianne Moore ou encore James Franco ont également vu leur petite étoile rose en 2013.

Walk_of_fame

Le Walk Of Fame, créé en 1958, était à l’origine un hommage rendu aux acteurs du « show business » pour leur travail. La première a été décernée le 9 février 1960 à Joanne Woodward. De nos jours, ces étoiles ont perdu un peu de leur valeur, puisqu’elles sont redistribuées à toute personnalité plus ou moins impliquée dans le paysage médiatique (industrie cinématographique, industrie télévisuelle, industrie musicale, industrie radiophonique, contribution au théâtre).

Sachez aussi, que pour avoir sa jolie étoile rose sur fond de granito (matériau à base de ciment, qui ressemble au marbre), les primés devront signer un chèque de près de 30 000 dollars à l’association Hollywood Historic Trust, soit un peu plus de 22 000 euros pour l’installation et l’entretien de cet hommage.

Moins glorifiant qu’auparavant, le Walk of Fame à Los Angeles est tout de même classé par la ville, monument historique.

© visuels : Creative Comments Wikipedia

Zita la fille de l’espace de Ben Hatke tome 2
[Interview] « Le Kolorz Festival : privilégier la qualité à la quantité »
Alexander Mora-Mir

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture