Politique culturelle
Célie Pauthe à la direction du Centre dramatique national de Besançon

Célie Pauthe à la direction du Centre dramatique national de Besançon

26 juin 2013 | PAR Amelie Blaustein Niddam

L’artiste associée depuis la saison 2011/2012 aux côté de Stanislas Nordey et Galin Stoev au Théâtre National de la Colline vient d’être nommée à la direction du Centre dramatique national de Besançon. Elle succède à Christophe Maltot . 

Sans titreElle a commencé sa vie théâtrale à l’université, à Paris III, en suivant un cursus d’études théâtrales à Paris III, très vite, elle est repérée par la bande de Reims et devient assistante à la mise en scène auprès de Ludovic Lagarde. Son partenariat avec le Théâtre National qu’est la Colline lui a offert une belle mise en avant. En mai 2012, elle collabore, avec Claude Duparfait, à la mise en scène de Des Arbres à abattre, d’après le roman de Thomas Bernhard, qui sera joué à La Colline en septembre 2013. En mars 2013, elle met en scène Yukonstyle de Sarah Berthiaume (création mondiale). En juin 2014, elle mettra en scène Aglavaine et Sélysette de Maurice Maeterlinck, toujours à la Colline.

Aurélie Filippetti rappelle dans son communiqué le projet de la metteuse en scène. Il sera  « axé sur le théâtre de texte avec la création d’œuvres rares de dramaturges du répertoire et d’auteurs contemporains ».

A 38 ans, la nomination de Célie Pauthe fait figure d’un symbole : celui d’un rajeunissement et d’une ouverture aux femmes dans le monde de la culture. Rappelez-vous, le jeudi 25 avril dernier, une table ronde publique et ouverte à la presse avait été organisée par La délégation aux droits des femmes et à l’égalité des droits entre les hommes et les femmes sur le sujet : la place des femmes dans le secteur du spectacle vivant. Ce grand débat d’idées s’inscrit dans le cadre des travaux actuels sur la place de la femme dans le secteur de la culture à l’initiative du Ministère. Après la lettre personnelle envoyée par Aurélie Filippetti aux 270 Directeurs d’institutions culturelles en février dernier pour les inciter à plus de parité, après les lettres envoyées aux préfets pour leur demander la parité dans la constitution des jurys, la ministre de la culture semble vouloir continuer à faire bouger les lignes.

Visuel : (c) La Colline

33 347 361 vues pour le dernier clip de Miley Cyrus
Laissez la Photographie envahir vos nuits du 26 au 29 juin 2013
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

One thought on “Célie Pauthe à la direction du Centre dramatique national de Besançon”

Commentaire(s)

  • sharper

    C’est très bien je suis très contente pour Madame Pauthe qui le mérite bien en revanche on en a un peu ras le bol de cette cause pour les femmes dans le spectacle vivant. On dirait qu’on cherche à tout prix à nous caser juste pour la bonne consicence politique moi j’aimerais pas qu’on me choisisse juste parce que je suis une femme. On est d’abord un ou une artiste après, peu importe qu’on soit homme, femme, transgenre etc. Et puis dans la plupart des structures culturelles justement comptez donc le nombre de nanas qui y bossent: si parité il devrait y avoir ça serait de commencer à arrêter tout ce cirque de la cause des femmes. C’est très pénible et pas du tout comme on le croit si flatteur.

    juin 26, 2013 at 22 h 56 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture