Actu
Le Musée des tissus de Lyon engage sa mue sous la direction de Rudy Ricciotti

Le Musée des tissus de Lyon engage sa mue sous la direction de Rudy Ricciotti

14 janvier 2021 | PAR Lise Ripoche

Alors qu’il était voué à la fermeture il y a quatre ans, le Musée des tissus et des arts décoratifs de Lyon engage sa métamorphose dans l’intention de devenir un grand musée du XXIe. Le célèbre architecte Rudy Ricciotti, à qui l’on doit notamment le MuCEM a été désigné par la Région afin de diriger ce projet d’ampleur.

 

La renaissance du Musée des tissus

Construit au début du XVII, à l’époque où s’érigent de nombreux hôtels particuliers —symptôme de l’influence grandissante de Paris sur la ville de Lyon—, c’est au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale que l’hôtel Volleroy devient le Musée de tissus et des arts décoratifs. Au fil des siècles pourtant le Musée est peu à peu délaissé par la Chambre de commerce et d’industrie qui manque de financement pour assurer son entretien. Celle-ci cédait en 2017 le Musée à la Région Auvergne-Rhône-Alpes, qui tourne ainsi une nouvelle page de son histoire. Bien décidée à faire entrer le Musée dans le XXIè siècle, la Région a lancé un appel à projet dans l’intention à la fois de restaurer et de moderniser l’ensemble architectural, enfin d’offrir une façade neuve à sa la renaissance de son identité muséale. 

 

Le projet architectural

Le résultat de ce concours a été dévoilé le 13 janvier 2021. La commission a retenu le projet de Rudy Ricciotti, architecte français prolifique, récompensé en 2006 du prestigieux grand prix national de l’architecture. Son oeuvre, rendue célèbre par la réalisation du MuCEM, ainsi que celle du Département des arts de l’Islam au Musée du Louvre allie un rendu visuel extrêmement contemporain, alimenté notamment pour son attachement à des matériaux emblématiques de la post-modernité telle que le béton, au respect des identités singulières et du patrimoine historique des bâtiments à partir desquels il travail. C’est d’ailleurs grâce à cette science de l’harmonie entre l’ancien et le nouveau que Rudy Ricciotti a su convaincre la Région pour le projet de renouvellement architectural du Musée des Tissus et des Arts décoratifs. Il s’agira de construire une nouvelle structure à la jonction des deux bâtiments de l’ancien hôtel, tandis qu’un autre édifice sera totalement reconstruit pour laisser apparaître une façade ouverte sur la ville. Les travaux prévoit d’intégrer à l’ensemble muséal les éléments visant à faire de ces bâtiments historiques un lieu de partage, avec auditorium, bar et restaurant en terrasse, et bibliothèque. Un bien bel avenir qui se dessine pour ce musée régional, riche d’une des plus grandes collections de textile mondiale, et soucieuse du rayonnement du patrimoine français

 

Crédit visuel: Laetitia Larralde

Le brillant chorégraphe Dorine Mokha est décédé à 31 ans
Les vernissages de la semaine du 11 janvier
Lise Ripoche

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture