Actu
L’agenda des savoirs : Les 8 conférences du mois de janvier 2020

L’agenda des savoirs : Les 8 conférences du mois de janvier 2020

05 janvier 2021 | PAR Lise Ripoche

Comme chaque année, nous renouvelons ensemble cette belle résolution de continuer à apprendre et à nous questionner. Rien de tel pour cela que quelques conférences qui, tout au long du mois de janvier, sur place ou depuis nos canapés, ouvrirons nos horizons.

Antoine Compagnon, sa leçon de clôture pour le Collège de France

Titulaire de la chaire de Littérature française moderne et contemporaine : Histoire, critique, théorie, au Collège de France Antoine Compagnon prononcera le 12 janvier 2021, à 17h45, sa leçon de clôture : « Quindecim annons, grande mortalis aevi spatium ». L’occasion d’écouter une figure tutélaire de la théorie critique contemporaine, dont la leçon inaugurale en 2006 « La littérature, pour quoi faire? » avait marqué un tournant essentiel dans les études littéraires. La leçon sera prononcée à huis clos et retransmise en direct

Jacques Rancière, « Ce que dit le mot musique »

Dans la série des Grands témoins, cycle de conférences dans lequel des figures du monde de la musique ou des idées réfléchissent au sens de l’écoute, Jacques Rancière proposera de s’interroger sur « Ce que dit le mot musique ». Philosophe spécialiste des liens entre esthétique et politique, Rancière aime explorer ce qui résonne entre le mot et ce qu’il signifie. La conférence aura lieu le mardi 19 janvier, à 19H00, dans la salle de conférence de la Philharmonie. L’entrée est libre sur réservation

 

Dimitri El Murr, « Le bestiaire platonicien » 

L’ENS propose de janvier à mai 2021 un séminaire transdisciplinaire consacré à la question de l’animalité dans l’Antiquité. Comment s’est construite une catégorie animale distincte de l’homme? Une archéologie des savoirs essentielle, faisant singulièrement écho à nos interrogations actuelles. Le 28 janvier, de 15h à 17h, Dimitri El Murr, directeur du département de philosophie de l’ENS présentera une conférence intitulée « Le bestiaire platonicien », passant en revue les textes dédiés à l’animalité dans l’oeuvre de Platon. La séance se déroulera sur place, Salle des résistants, à l’ENS 45 rue d’Ulm 75005. 

 

Henri Matisse à l’Université Populaire d’Histoire de l’Art 

Le 24 janvier, de 10h30 à 12h, aura lieu au Bal Blomet une première leçon sur Henri Matisse animée par Pierre Wat. Elle s’inscrit dans le cadre de l’Université Populaire d’Histoire de l’Art, cycle de conférences proposé par le Bal Blomet en collaboration avec le magazine l’Oeil. La promesse de Pierre Wat: « Il s’agira surtout, grâce à ces artistes, de prendre le temps de regarder : d’ouvrir les yeux face à l’art et, plus encore, grâce à l’art. » Il est possible d’y assister, sur place, sur réservation (payante).

 

Droit et émotion

L’Institut de recherche juridique de la Sorbonne propose un séminaire ouvert à tous sur le rôle des émotions en droit. Un angle original qui permettrait de repenser une dimension affective du droit. Parmi la vaste proposition de cours, nous retenons « L’émotion en droit de la famille » présenté Anne Marie Leroyer le vendredi 15 janvier à 13h30. La séance aura lieu en visioconférence; il suffit d’envoyer un mail pour participer à la réunion. 

 

Composer en danse

Le lundi 11 janvier à 17h30, aura lieu en visioconférence (sur inscription) une discussion autour de la notion de composition en danse, présentant les résultats d’une investigation conjointe entre universitaires et chorégraphes. Au terme de trois ans de recherches, Yvane Chapuis, Myriam Gourfink et Julie Perrin ont formulé un vocabulaire de la composition dansée, organisé autour d’une vingtaine de notions, et enrichit de quatre entretiens qui seront préalablement diffusés sur le site du carnet de recherche Chorégraphies

 

Claude Imbert, « De la lumière à la couleur, note sur Turner et l’expérience picturale »

Dans le cadre d’un séminaire sur les aspects du réalisme, proposé par l’Université Paris 1, Claude Imbert professeure de philosophie émérite à l’ENS, mènera une séance sur la peinture de Turner vue sous les prismes de la lumière et de la couleur. L’occasion d’envisager, sous un angle philosophique, les apports décisifs de ce maître coloriste à la peinture moderne. La séance aura lieu, le 16 janvier, de 10h30 à 12h30 dans la salle Lalande de la Sorbonne (12 place du Panthéon, 75231). 

 

Marie Serre, Les origines de la domination masculine

Organisée par Feminists in the City, collectif féministe très prolifique en matière de conférences de qualité, cette masterclass sera consacrée aux travaux de l’anthropologue et ethnologue Françoise Héritier, figure tutélaire du féminisme français. Présentée par Marie Serre, la séance s’interrogera sur la manière dont la notion de hiérarchie a pu se greffer sur la différence sexuée. L’événement se déroulera en ligne le 20 janvier, de 20h30 à 21h45, sur inscription (payante).

 

crédit visuel: ©Naples National Archaeological Museum, Public domain, via Wikimedia Commons

« Quitter Psagot » de Yonathan Berg, un indispensable roman sur les implantations/colonies.
Accusé d’inceste, Olivier Duhamel quitte ses fonctions
Lise Ripoche

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture