Actu
L’agenda culture de la semaine du 2 novembre

L’agenda culture de la semaine du 2 novembre

02 novembre 2020 | PAR La Rédaction

Il y a forcément du mort à l’âme pour la Culture en cette 1ère semaine de (re)confinement, mais certains événements ont su aviser et réadapter leurs programmations au seul espace virtuel qui se propose à eux.

La programmation du Théâtre de la ville

Durant ce nouveau confinement, le Théâtre de la ville ne coupe pas totalement le lien avec ses spectateurs et propose des spectacles en ligne et gratuits, en direct sur des créneaux habituels de représentations. Ainsi, la semaine dernière, on avait déjà pu assister au somptueux Tambour de soie de Kaori Ito et Yoshi Oïda et cette semaine, on pourra retrouver deux pièces différentes : le spectacle tout public de David Lescot, J’ai trop d’amis, mise en scène désopilante de l’entrée d’un presqu’ado dans le monde terrible et plein d’encombres du collège, mais aussi, Je ne suis plus inquiet de Scali Delpeyrat, où ce dernier, entre humour et intimité, livre, seul sur scène, un spectacle très personnel sur sa vie et ses origines, tout en rendant un hommage décalé à son père disparu.

Où : En livestream sur le site du Théâtre ou sur leur page Facebook.

Quand : – J’ai trop d’amis : Vendredi 6 novembre à 14h30.

Dimanche 8 novembre à 15h. (retransmission en langage des signes pour public sourd et malentendant)

Je ne suis plus inquiet : Samedi 7 novembre à 21h.

Festival Visions d’exil

La 4ème édition du festival organisé par le Musée national de l’histoire de l’immigration, a été suspendue à seulement 48h de son lancement. Cependant, l’atelier des artistes en exil ne veut pas abandonner le projet de montrer les œuvres de ces artistes marqués par l’exil, les migrations, témoins de cultures aussi diverses que vivantes. Le festival s’adapte alors à la situation et propose du 31 octobre au 19 décembre, en direct sur leur plateforme, un programme hebdomadaire que nous vous transmettons ci-dessous :

– Lundi à 18h : performances

– Mardi à 18h : la vie à l’aa-e

– Mercredi à 18h : portraits d’artistes

– Jeudi à 18h : en direct du Pavillon Carré de Baudouin

– Vendredi à 18h : retour sur les éditions passées

– Samedi à 20h : concerts

– Dimanche à 18h : archives

Anticorps au Palais de Tokyo

Nous vous avions déjà parlé de cette exposition, qui faisait particulièrement echo à la situation sanitaire en interrogeant les notions de contact, de porosité de nos corps, etc… Ces échos loins de perdre de leur puissance en cette période de confinement conservent toute leur force. C’est pour cela que nous nous félicitions particulièrement que le Palais de Tokyo ait su anticiper le confinement et créer une plateforme dédiée à son exposition « épidermique ». Vous pourrez ainsi y retrouver les œuvres exposées ainsi que des textes de présentation particulièrement riches. De quoi interroger nos rapports à nos corps et ceux des autres, avant de les retrouver dans un futur qu’on espère proche.

ArtCheval – Exposition « Révérences »

De nombreux musées ou centre d’arts proposent des visites virtuelles de leurs expositions en cette période de confinement. C’est le cas du Centre d’Art contemporain Bouvet Ladubay, qui devait, à partir du 31 octobre, présenter les travaux de trois artistes issues de la résidence ArtCheval, consacré à la représentation équestre. La première visite virtuelle devrait se tenir cette semaine sur le site et, en attendant, le catalogue de l’exposition y est disponible.

Visuel : ©Affiche Festival Visions d’exil 2020.

À Strasbourg, la dernière cavalcade de Samson et Dalila.
Eugène Onéguine à l’Opéra de Vienne : un avant-dernier spectacle jouissif avant fermeture et confinement.
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *