Musique

Playlist de la semaine (137)

Playlist de la semaine (137)

31 octobre 2015 | PAR Bastien Stisi

Le nouvel album somptueux de Mansfield.TYA, la collaboration Adele-Dolan, le folk lunaire de Joon Moon…la playlist de la semaine, rendez-vous hebdo confectionné par Toute La Culture, rien que pour vos oreilles et pour vos tympans exigeants : 

1. Mansfield.TYA, « Les Contemplations »

Après le clip de « Crazy Moon », réalisé pour les besoins du projet De La Romance, c’est au tour du clip des « Contemplations » de Mansfield.TYA – au moins aussi glauques que celles de Victor Hugo – de placer une statue de marbre au centre de son propos. Enveloppé dans un mysticisme clair-obscur, et accompagnée par la déambulation d’une figure féminine chancelante, cette statue résonne à la fois avec le visuel marbré et statique de ce nouvel album (signé par le plasticien nantais Théo Mercier), ainsi qu’avec le son, infernal, possédé et captivé de ce 4e album – Corpo Inferno –, follement réussi et indispensable, toujours signé chez Vicious Circle.

2. Adele, « Hello »

Afin de teaser l’arrivée de son nouvel album prévu pour le 20 novembre, Adele dévoile un premier extrait (« Hello »), toujours porté par cette voix forte et soul qui ferait fondre n’importe quel iceberg à la ronde, et s’entoure surtout du réalisateur (Xavier Dolan, carrément) le plus en vogue de la nouvelle génération. Une vidéo, parce qu’elle se pare d’un esthétisme rétro réaliste, fidèle aux travaux filmographiques du natif de Montréal. Bon, après, c’est quand même bizarre de ne pas entendre chez Dolan ces dialogues passionnés coupés aux accents québécois les plus accentués…

3. Be Quiet, « Flood »

Après Affliction, dont on avait célébré il y a un peu plus d’un an la jolie faculté à revisiter, sans toutefois le plagier, l’héritage du label Factory et ses successeurs purement machinistes (les mélodies sont celles de la new wave et les beat ceux de la techno bien moite), le nouvel EP de Be Quiet, nommé comme une marque de vodka polak que l’on jugerait bon marché (Balek), salit un peu plus encore les manières qui étaient jusqu’ici les siennes. En sept morceaux (dont le single « Ichor », livré il y a quelques semaines), ces Bordelais, qui ont peut être quand même souvent rêvés de Manchester (leur sombre et hypnotique mélancolie y trouverait de bons échos) prouve qu’il est possible d’avoir la classe en s’efforçant de demeurer dans la crasse. Le très bon disque cold wave de l’automne.

4. Mylène Farmer, « Insondable »

Après « Stolen Car » avec Sting, le nouvel extrait du dixième album de Mylène Farmer Interstellaires (attendu pour le 6 novembre chez Polydor) a été propulsé dans l’espace public sur le mode de la surprise. Action efficace puisqu’avec « Insondables »,  la chanteuse est n°1 devant Adèle sur les sites de téléchargements.  Il y a mix d’ambiance street art et de maison hantée pour  ce nouveau clip de Mylène Farmer.  Tout à fait dans l’ambiance d’Halloween, la flamboyante rousse n’apparaît qu’en mode graphique sur le béton qui illustre le rythme électro lancinant et la mélodie mélancolique d’insondable. Seule demeure, immaculée, la voix de robot. (Yaël Hirch)


5. Joon Moon, « Apple Day »

Sur les traces du lointain cousin scandinave Jay Jay Johanson, avec qui le duo partage, en plus d’un label (Kwaidan Records) cette attention particulière portée aux mélodies pleureuses et aux touches de piano songeuses, Krystle Warren (from Kansas City) et Julien Decoret (from France), qui forment ensemble le projet Joon Moon (vu dernièrement au MaMA) humectent leur pop folk lyrique dans une brume électronique dévoilée sur un EP (Chess, sortie le 30 octobre) et sur un premier single («Apple Day ») porté par un clip songeur et résurrecteur. Des bienfaits de la Lune.

6. Adiam, « Desert Island »

Après Seinabo Sey, que l’on avait découvert il y a un peu plus d’un an propriétaire de deux nationalités / origines que l’on n’a pas tellement l’habitude de voir associées l’une et l’autre (Seinabo est en effet suédo-gambienne), c’est au tour d’une autre Scandinave de témoigner de la force du métissage culturel, puisque celle-ci s’avère, en plus d’être Suédoise, être d’origine érythréenne, ce tout petit pays anciennement rattaché à la grande Ethiopie et bordant la Corne de l’Afrique. Avec Seinabo, la Suédoise partage aussi cette attirance pour les mises en forme pop, éditées par le biais de la soul et du R&B charnel. « Desert Island » est le premier extrait vidéo (car l’on parle de « mood vidéo » plutôt que de clip) d’un EP (Dark Lake) sorti la semaine passée, et que l’on trouvera bientôt remixé par l’un des éminents membres de LCD Soundsystem.

7. A-wa, « Habib Galbi (P.A.F.F remix) »

Les trois sœurs d’A-wa (prononcez Aïe-ouah) sont les Israéliennes les plus branchées du moment. Depuis le début de l’été, elle nous font lever le bras avec leur single « Habib Galbi ».  En partant de chants traditionnels du Yemen, en y ajoutant leur groove funky et en demandant  à Tomer Yosef  (des Balkan Beat Box) de booster encore le rythme, elle mettent tous les corps en mouvement. À quelques jours de la sortie de l’EP du même nom (6 novembre), Habib Galbi se décline sur le mode planant en version P.A.F.F qui créé une vraie transe. Et ce remix a, en prime, son clip assorti : astral, kitsch et résolument pop arty. Les trois fleurs du désert sont en concert aux côtés d’Acid Arab le 11 novembre au Petit Bain. (Yaël Hirch)


Visuel : (c) Théo Mercier

Marche de la dignité contre le racisme et les violences policières à Paris samedi 31 octobre 2015
[Live report] Health, Battles, Thom Yorke & Four Tet au Pitchfork Music Festival
Bastien Stisi
Journaliste musique. Contact : bastien@toutelaculture.com / www.twitter.com/BastienStisi

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *