Musique
Playlist de la semaine (115)

Playlist de la semaine (115)

09 mai 2015 | PAR Bastien Stisi

Le retour de St Germain 15 ans après, l’arrivée du nouveau Chemical Brothers, Shura remixée par Warpaint…la playlist de la semaine, rendez-vous hebdo confectionné par Toute La Culture, rien que pour vos oreilles et pour vos tympans exigeants :

1. St Germain, « Real Blues »

15 ans après Tourist et 20 ans après Boulevard, ses deux premiers albums sans qui l’aventure French Touch n’auraient sans doute jamais existé (Boulevard fait partie des premiers disques de musique électronique française à s’être s’exportés de l’autre côté de la Manche, favorisant ainsi l’émergence future des Air, Cassius, et autres Daft Punk), Ludovid Navarre, qui adopte toujours le pseudonyme de St Germain, est de retour avec Real Blues. Les sonorités jazzy, bien sûr, sont toujours-là, mais elles se voient accompagnées cette fois par un timbre tribal tout droit issu du vaste territoire malien, donnant au premier morceau éponyme de ce troisième album studio l’évocation d’une fusion entre Gilles Peterson et Konono n°1 (que l’on retrouve d’ailleurs plus bas). L’album sera disponible le 9 octobre, et sera défendu le 12 novembre à La Cigale de Paris et le 18 au Transbordeur de Lyon.

2. The Chemical Brothers, « Go »

St. Vincent, Beck, Cate Le Bon, Ali Love, Q-Tip…et Michel Gondry. Déjà gorgé de guest vocaux, le nouvel album des Chemical Brothers, attendu pour le 17 juillet prochain et nommé Born in Echoes, peut désormais compter également sur le nom du prestigieux réalisateur français, qui vient de réaliser le clip chorégraphique et pseudo militariste du single « Go », humecté par une ambiance clair-obscur / douceurs-agressions qui rappellera les plus probantes heures du duo mancunien fondateur, avec The  Prodigy ou Fatboy Slim, d’une vague que l’on avait alors nommé au début des années 90 « Big Beat » (le terme était justifié…)

3. Mbongwana Star ; Konono N°1, « Malukayi »

Soutenu par le DJ, producteur et musicien parisien Doctor L et par le légendaire groupe local Konono N°1 (c’est-à-dire : des pointures), et basé sur les braises encore chaudes de feu Staff Benda Bilili, Mbongwana Star trouve ses racines dans les bidonvilles de Kinshasa, là où la plupart des membres du groupe ont été recruté afin de fonder ce qui s’impose aujourd’hui comme une manifestation formidable de ce que la scène alternative congolaise est capable de produire (ce n’est pas pour rien que l’album se nomme From Kinshasa). Entre post-punk DIY, rythmiques traditionnelles, électro progressive et incantations griot, le son fusionnel de Mbongwana Star ressent l’influence conséquente de Konono N°1, pionnier du genre et collaborateur efficace sur « Malukayi » et se fait le garant d’une musique mondialisée dans le sens extrêmement positif du terme. Au Cabaret Sauvage à Paris, le 25 mai.

4. Sóley , « Ask the Deep »

Björk, Samaris, Sigur Ros, Orka, Ásgeir, Ólöf Arnalds…on pourrait allonger encore pendant longtemps la liste de ces artistes ayant ouvert pour la première fois les pupilles dans les environs des territoires scandinaves et qui, parce que cela semble être un talent légué par la terre qu’ils partagent, véhiculent une délicatesse de l’âme et une souplesse de composition absolument troublante. Au sein de cette liste imposante, on ajoutera donc Sóley, pour sa part, en est à son troisième album studio (elle en compte d’autres avec son groupe initial Seabear), fait paraître le nommé Ask the Deep chez Morr Music (le label de The Notwist, ce qui la valide quasiment d’emblée), et convoque sur des samples vaporeux et hantés des lueurs de folk luxuriants. Pure comme la glace, chaud comme la lave, désirable comme un volcan tendre destiné à ne jamais devoir éclater.

5. Gordon, « MK Ultra »

En attendant son second EP (on avait déjà noté son premier, le très convaincant Bleu Merle, paru chez InFiné), et afin de se remémorer son excellent live exécuté durant les Inouïs électro du dernier Printemps de Bourges, il est possible de se caler dans le creux du tympan le nouveau Gordon, à l’affiche mi-mai, des Nuits Sonores lyonnaises, qui dévoile ici un « MK Ultra » dont la référence initiale (MK Ultra, c’est l’un des projets secrets de la CIA, qui avait fait acte de manipulation mentale par injection de psychotrope dans les années 70) colle parfaitement avec un son hypnotique, cérébral et malade mental. Bacchanale des corps.

Gordon - MK Ultra
6. Gandi Lake, « Compromised »

Au milieu de la scène electronica house locale qui marche du tonnerre et regarde vers l’avenir depuis trois ans (en tête : les deux DJ voltigeurs Fakear et Superpoze), les bas-normands de Gandi Lake (déjà bien implantés dans les environs puisque certains de ses membres ont participés ces dernières années aux expériences Granville, Goodbye Horses ou Goldwave) jettent pour leur part un œil, plutôt, dans le rétro seventy, et y trouvent les manifestations d’un rock psychédélique, progressif, mélodique et ambitieux. Après un premier EP paru en septembre dernier (Weather Vanes), le groupe sort le 5 juin son second disque éponyme. Et ça va voltiger sévère.

7. Shura, (« 2shy Warpaint remix »)

Qu’il est agréable d’entendre remixer Shura, cette nouvelle indie starlette d’une scène pop Anglaise décidément foisonnante de talents du genre. Alors que l’on s’était déjà vu dandiner du cerveau devant le remix de son « Indecision » par la bande nombreuse de Jungle, voici désormais son « 2shy » repris par les Warpaint, elles aussi capables d’alphabétiser la pop à l’aide d’un dictionnaire électro. Une collaboration sucrée-branchouille qui doit les changer de The Garden, duo flingué de frangins fracassés qui avaient ouverts leurs dernier live au Trianon devant un public pour le moins circonspect…

Visuel : (c) pochette de Real Blues de St Germain

[Interview] Jacky Katu, auteur et metteur en scène de « L’amour sera convulsif ou ne sera pas »
Box Office France semaine : la Connasse de Camille Cottin triomphe avec 500.000 entrées.
Bastien Stisi
Journaliste musique. Contact : [email protected] / www.twitter.com/BastienStisi

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture