Musique
[Festival d’Avignon] La Playlist

[Festival d’Avignon] La Playlist

26 juillet 2015 | PAR La Rédaction

Le son d’Avignon ne se résume pas aux Cigales. Cette année, les spectacles nous ont offert des bandes-son léchées. Morceaux choisis.

O Superman – Laurie Anderson – as displayed in the MOMA, New York

Les doux et entêtants        de Laurie Anderson accompagnent l’ascension diabolique de Richard III au pouvoir dans la version rock de Thomas Ostermeier, le patron de de la Schaubühne de Berlin.

Boléro – Maurice Ravel

La pièce culte de Ravel aux accents sensuels et guerriers clôture en apothéose la soirée artistique des époux Auersberger dans la magistrale adaptation des Arbres à abattre signée du metteur en scène polonais Krystian Lupa.

Die Walkure – Richard Wagner

C’est sur l’ouverture orageuse du deuxième titre de la Tétralogie de Wagner qu’Isabelle Huppert fait une entrée tout feu tout flamme, vêtue dans une robe rouge vif et soumise au mistral déchaîné lors de sa lecture unique de Sade dans la Cour d’Honneur, Juliette et Justine, le vice et la vertu.

Karmacoma – Massive Attack

La chanson phare de la mise en scène de Dans la solitude des champs de coton de Koltès par Patrice Chéreau à qui la Collection Lambert a rendu à cette édition un vibrant hommage.

Cléopatra’s Barge –  Alex North

En attendant qu’Antoine et Cléopâtre emprisonnent leurs désirs dans leur souffle, c’est le son très lyrique d’Alex North qui s’empare du plateau de Tiago Rodrigues.

Deo – Amon Tobin

Le spectacle ne nous a pas enchanté, mais la bande-son du Bal du Cercle de la prometteuse Fatou Cissé totalement hypnotique valait le détour.

Hesperion XX – Jordi Saval

Des barbares qui dansent le menuet dans un apprentissage de l’amour. L’égo trip d’Hofesh Shechter fait son oeuvre et son pas de deux final reste.

La mort dans la Pinède – Feu Chatterton

Peut être l’un des plus beaux moments du festival. Suspendu. Une leçon sur le couple offerte par Eric Reinhardt dans la cour de Calvet. Et Feu Chatterton qui chante, une histoire, un jeudi, dans les Vosges.

Ka Souma Man – Sekouba Bambino Diabate

La force d’Anastasia, môme de 16 piges dont le chorégraphe Mickaël Phelippeau dresse le portrait. Elle entre la-dessus. Mémorable.

100 -Tiga Vs Boys Noize

Le festival d’Avignon a intégré à sa programmation l’ouverture du festival de musique éléctro Resonance. Le 23 juillet, Camp Claude, Superpoze et My Life is a weekend ont offert une leçon d’actualité musicale.

I want to hold your hand – Beatles

Pour la reprise assez farfelue qu’en fait une bande de cinq travestis argentins en perruque bleue et tenue pailletée au Paraguay dans Cuando vuelvo a casa voy a ser otro la pièce légère et amusante de Mariano Pensotti.

Art Official Age – Prince

Le fond sonore d’un cocktail mondain à l’occasion du vernissage d’une exposition contestée en pleine nature de l’Allemagne du Nord… le cadre de la pièce Trilogie du revoir mise en scène par Benjamin Porée.

Visuel : © affiche du festival

[Avignon Off] « En attendant Godot » tout en contrastes et en interprètes remarquables
[Festival d’Avignon] Dans l’intimité du 81 avenue Victor Hugo
La Rédaction

One thought on “[Festival d’Avignon] La Playlist”

Commentaire(s)

  • ilina

    Très belle selection

    juillet 26, 2015 at 11 h 35 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *