Cinema
Un samedi au festival des Œillades à Albi !

Un samedi au festival des Œillades à Albi !

21 novembre 2021 | PAR Barbara Pebrel

La 25e édition du festival des Œillades d’Albi nous offre cette année encore une superbe sélection de films. Ces samedi 20 novembre 2021, nous avons eu la chance de découvrir 4 avant-premières exceptionnelles et de rencontrer les réalisateurs. La question de la  famille est au centre des films de cette journée.

Sentinelle sud de Mathieu Gerault – Sortie en salle le 13 avril 2022

Ce film est un hommage à différents films de genre, allant du film de braquage, au film de mafieux en passant par le film de procès de manière brillante. Sentinelle sud nous raconte le retour de soldats à la vie civile, les illusions, la difficulté à s’adapter et à (re)trouver sa place. Il s’interroge sur le sens de la famille et sur la paternité. Niels Schneider, charismatique et beau en héros malgré lui, nous embarque dans les méandres de cette transition difficile.

De son vivant d’Emmanuelle Bercot – Sortie en salle le 24 novembre 2021

Ce film, Emmanuelle Bercot le revendique comme tel, est un mélodrame parfaitement maîtrisé. De son vivant nous raconte l’accompagnement de la fin de vie d’un professeur de théâtre de 39 ans atteints d’un cancer. Le casting est incroyable, les acteurs émérites Catherine Deneuve, Benoît Magimel et Cécile de France donnent la réplique à Gabriel Sara, un oncologue qui joue superbement son propre rôle. Ce film vous fera pleurer pendant au moins 45min mais Emmanuelle Bercot parvient tout de même à le rendre joyeux en y insérant humour, musique, danse et acceptation.  

Retrouvez notre critique ici

La vraie famille de Fabien Gorgeart – Sortie en salle le 16 février 2022

Ce film, doublement primé au festival d’Angoulême, raconte l’histoire d’une famille d’accueil contrainte de rendre à son père biologique le fils qu’elle élève depuis 5 ans. Entre autobiographie et documentation, ce scénario était dans l’esprit de Fabien Gorgeart depuis longtemps. Effectivement, lorsqu’il était enfant, la famille du réalisateur a ainsi accueilli un garçon de ses 18 mois à ses 5 ans. Ce film a été pensé comme un mélodrame populaire. Mélanie Thierry, au bord des larmes tous le long du film nous fait vivre un flot d’émotions dans ce monde où tous tentent de bien faire mais où tout le monde fini par souffrir.

Retrouvez notre critique ici

En attendant Bojangles de Régis Roinsard – Sortie en salle le 5 janvier 2022

Adapté du roman homonyme d’Olivier Bourdeaut, ce film nous parle de la folie. Camille, interprétée par Virginie Efira et George, joué par Romain Duris, tombent follement amoureux dès leur première rencontre. S’en suit une vie d’insouciance, de fête, de liberté et d’imagination magique et infinie jusqu’au jour où Camille va trop loin. La part sombre de la folie prend le dessus et entraîne la joyeuse famille dans un drame. La beauté des plans, le choix parfait des décors et le jeu des acteurs ne parviennent pas a faire oublier l’irresponsabilité de ces parents et l’immoralité de la société envers les malades mentaux.

 

Les Œillades à Albi, du 16 au 21 novembre 2021

 

Visuel : Affiche des Œillades

 

Vera dreams of the sea, drame social réussi dans le Kosovo actuel, vu à l’Arras Film Festival 2021 
Inventory, variation slovène pleine de talent, en Compétition à l’Arras Film Festival 2021
Barbara Pebrel

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture