Cinema
« Polina », premier film d’Angelin Preljocaj

« Polina », premier film d’Angelin Preljocaj

29 juillet 2015 | PAR Elodie Schwartz

Le metteur en scène et chorégraphe Angelin Preljocaj s’est lancé dans la réalisation d’un long métrage. Adapté de la bande dessinée de Bastien Vivès, Polina devrait sortir en salles obscures fin 2016…

Alors qu’il vient tout juste de présenter au festival d’Avignon son spectacle controversé « Retour à Berratham« , le metteur en scène et chorégraphe d’origine albanaise, Angelin Preljocaj, s’est lancé dans un nouveau projet en collaboration avec sa femme : la réalisation d’un long métrage. Selon Le Figaro, il s’agit d’une adaptation de la BD à succès de Bastien Vivès intitulée Polina. Le tournage aurait d’ailleurs commencé le 23 juillet dernier à Aix en Provence et devrait se poursuivre entre la Belgique et la Russie, précise FranceTV Info.

Côté casting, Angelin Preljocaj aurait choisi de réaliser son premier long métrage en compagnie de Juliette Binoche et Niels Schneider. Polina, racontera la relation forte et exigeante entre une professeure de danse (Juliette Binoche) et son élève (Nastya Shevtzoda) sur fond d’histoire d’amour avec un danseur français interprété par Niels Schneider. De 7 ans à 24 ans, la jeune femme vivra les contraintes de la formation classique dans une académie de danse, entre admiration, conflit et soumission.

« C’est un film sur la création, la réussite, la construction d’une personnalité à travers l’école de la danse, qui est celle de la rigueur, un feel good movie », a expliqué Didier Cresye, producteur à l’origine du projet au magazine Challenge. Pour rappel, l’oeuvre de Bastien Vivès avait été récompensé par le Prix des librairies de bande dessinée, le Grand prix de la critique et le meilleur dessin au DBD Awards. C’est donc à une oeuvre gigantesque que s’attaque Angelin Preljocaj. La sortie sur grand écran de Polina devrait se faire fin 2016.

Visuels : ©

La réponse de la Maison-Blanche à la pétition « Snowden »
Les 7 et 8 août 2015 le Musée du Pays Châtillonnais vous plonge chez les Grecs anciens
Elodie Schwartz

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *