A l'affiche

Les sorties cinema de la semaine du 15 avril

Les sorties cinema de la semaine du 15 avril

15 avril 2015 | PAR Simon Théodore

Cette semaine est, une nouvelle fois, riche en sorties cinéma. En plus de Les Gorilles (avec Joey Starr), du thriller Enfant 44 et de la comédie Robin des Bois, La Véritable Histoire, Toute la Culture présente sa sélection. Taxi Téhéran et Une Belle Fin auront marqué la rédaction. Les amoureux du septième art retrouveront, avec plaisir,la grande époque d’Alain Delon dans la réédition du film de Micahlangelo Antonioni, L’Eclipse.

En route de Tim Johnson

Ce film d’animation, réalisé par les créateurs de Dragons et bénéficiant du savoir faire des studios Dreamworks, met en scène la cohabitation des Boovs et des humains. Alors qu’un naïf extraterrestre a malencontreusement révélé leur position à la méchante race des Gorgs, ils sont à présent menacés. Sans être un véritable chef d’oeuvre, ce film traite de tolérance et d’amitié ; il devrait ravir les plus jeunes. À noter que l’héroïne est largement inspirée par la chanteuse Rihanna. Lire notre chronique ici.

Une Belle Fin de Uberto Pasolini

Ce film original a été récompensé du prix Orizzonti du meilleur réalisateur. John May, incarné par un Eddy Marsan sidérant, est passionné par son métier. Il se plonge dans la vie des gens décédés seuls pour leur offrir un enterrement digne et trouver au moins un proche pouvant y assister. Sa vie change lorsqu’un jour il apprend qu’il connait le défunt. Subtil, tant dans le fond que dans la forme, ce film au sujet peu évident est une belle réussite. Lire notre chronique ici.

Taxi Téhéran de Jafar Panahi

Contraint de rester dans son pays jusqu’en 2030, le réalisateur, Jafar Panahi continue son art et présente ses films à la Berlinale. Cette fois, il nous emmène à bord d’un taxi au contact de la population iranienne. Un peu décousu, ce film est une succession de sketchs donnant accès au quotidien de Téhéran. Vous pouvez gagner des places ici. Lire notre chronique ici.

L’Eclipse de Michalangelo Antonioni

Le troisième volet de la trilogie de Michalangelo Antonioni, ce chef d’oeuvre des années 1960, ressort sur les grands écrans dans sa version restaurée. La passion amoureuse entre un courtier joué par Alain Delon et Vittoria (Monica Vitti) est mise en scène dans un univers où les valeurs matérielles ont pris le pas. À voir ou à revoir. Lire notre critique ici.

Visuels : DR

[Interview] Cali : « Je me suis approché plusieurs fois du Soleil, mais je ne l’ai jamais touché »
« Maîtres de la sculpture en côte d’Ivoire » : découvrez l’exposition autrement
Simon Théodore

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *