Politique culturelle

Ouverture 7j/7 des grands musées et coup de pouce à la création : le budget de la culture 2015

Ouverture 7j/7 des grands musées et coup de pouce à la création : le budget de la culture 2015

03 octobre 2014 | PAR Megane Mahieu

Mercredi 1er octobre, le gouvernement a dévoilé son projet de loi de finances 2015. Parmi les domaines, le budget accordé à la culture devrait hypothétiquement ré-insuffler de l’énergie à ce secteur sévèrement touché ces deux dernières années. 

Alors même que manifestaient les intermittents ce 1er octobre, bouleversant certains événements (en démontre une massive grève dans les théâtres parisiens), le Conseil des Ministres a tenu son projet de loi de finances. Un pas en avant, deux pas en arrière. Si comme l’avait promis Manuel Valls en juillet dernier, « le ministre de la Culture et de la Communication se félicite de pouvoir disposer ainsi sur les trois années à venir d’un budget qui lui donne les bases indispensables à un nouvel élan des politiques de la Culture et de la Communication, et avec elles, du Ministère et des personnels qui les portent, sur tout le territoire. »; il n’en reste pas  moins que le budget soit encore revu à la baisse. Ce sera en tout 7 milliards d’euros qui iront dans le portefeuille de la Culture et de la Communication, le ministère de Fleur Pellerin subissant donc une diminution de 260 millions d’euros par rapport à 2014. 

Parmi les chiffres clefs du budget, on retient 390 millions d’euros en faveur des spectacles vivants et arts plastiques, et 663 millions d’euros de dépenses du fonds de soutien du CNC en faveur du cinéma, de l’audiovisuel et de l’image animée.

Dans les grandes mesures, l’ouverture toute la semaine des trois grands musées nationaux Versailles, le Louvre (qui avait mis fin à la gratuité de son entrée le 1er dimanche de chaque mois en haute saison) et Orsay permettra selon le texte du projet de loi de finances 2015 : «d’améliorer l’accueil des publics et de renforcer l’accessibilité des œuvres»,  pour ces musées qui sont les  plus fréquentés à l’échelle nationale.

Le budget de la création lui voit gagner +2%, compte tenu de l’allègement faisant suite à la fin des travaux de la Philarmonie de Paris qui ouvrira ses portes en 2015. C’est en tout un budget de 40,7 millions d’euros qui sera accordé à l’éducation artistique et culturelle (un chiffre qui va en augmentation par rapport aux années précédentes). La priorité est ici mise sur la jeunesse et au soutien d’initiations artistiques dans ce nouveau régime scolaire.

Un projet de loi de financement qui sonne comme une tentative de ramasser les pots cassés. En tout cas un projet qui cherche théoriquement la stabilité et qui marque de la part du gouvernement  comme le stipule le communiqué du Ministère  » la priorité qu’il accorde à la Culture et à la Communication ».

Visuel : ©Wikipedia

Un musée d’art moderne ouvrira au Maroc
Antoine de Baecque et ses Histoires d’amitiés
Megane Mahieu

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *