Essais
Antoine de Baecque et ses Histoires d’amitiés

Antoine de Baecque et ses Histoires d’amitiés

03 octobre 2014 | PAR Jean-Paul Fourmont

Critique et historien, Antoine de Baecque, professeur à l’école normale supérieure publie un ouvrage sur l’amitié.
[rating=4]

amitié de baecquePASSIONS DOUCES
L’amitié est racontée à travers quelques liens exemplaires, ceux qui ont pu unir Voltaire et Madame Du Deffand, Rousseau et Diderot, Robespierre et Desmoulins, Chateaubriand et sa sœur, Flaubert et Du camp, Belle et Sébastien, et d’autres.

QU’EST – CE QUE L’AMITIE ?
Dans la vision contemporaine, l’amitié est de plus en plus utilitaire et comptable, mais cet essai préfère plonger au cœur d’un autre laboratoire de l’amitié, ce qui permet de la décrire à chaque reprise comme expérience affectueuse et historique, matérielle et spirituelle dont la naissance, l’évolution, la mort.

LA VIE DE L’AMITIE
Aujourd’hui, avec les réseaux sociaux, c’est la course aux « followers », comme sur twitter
Cette conception utilitaire de l’amitié n’est pas nouvelle.
Déjà en 1911, Louise Barbier Jussy proposait dans un manuel pratique » la vie de l’amitié, comment avoir des amis rapidement ».
Un autre livre de Dale Carnegie » comment se faire des amis pour réussir dans la vie », publié en 1937 aux USA a eu un grand succès.
Cet ouvrage peut être résumé en « convaincre, comptabiliser, influencer », d’où la formule » crois en ta réussite et tu réussiras ».
On trouve des conseils du style » Sachez écouter, encouragez les autres à parler d’eux mêmes », « parlez à votre interlocuteur de ce qu’il aime », « faites lui sentir son importance », » ne donnez pas d’ordres directs. Suggérez. Posez des questions ».
L’amitié est ce liquide social qui huile les rouages d’une mécanique qui n’en broie pas moins les plus faibles avec efficacité.
Notre société c’est une solitude moderne, avec »une crise du lien social ».
Avoir des amis consiste surtout à communiquer et à fréquenter les bons endroits.
Il faut renforcer chez l’ami, sa propre estime de soi.
La société pousse jusqu’à l’absurde les possibilités de rencontre comme avec » les speed ou turbo dating ».
Montaigne reprenait une formule d’Aristote » « ô mes amis, il n’y a nul ami ».
Il n’y a pas d’amis mais des écrits sur l’amitié.

Un essai tonique et salvateur qui pose beaucoup des questions.

« Si les hommes savaient exactement ce qu’ils disent les uns des autres, il n’y aurait
pas quatre amis dans le monde ».
Blaise Pascal.

Antoine de Baecque, Histoires d’amitiés, éditions Payot, août 2014, 18 euros.
visuel : couverture du livre

Ouverture 7j/7 des grands musées et coup de pouce à la création : le budget de la culture 2015
[Francophonies] « Sœurs » de Wajdi Mouawad : burlesque mais trop long
Jean-Paul Fourmont
Jean-Paul Fourmont est avocat (DEA de droit des affaires). Il se passionne pour la culture, les livres, les gens et l'humanité. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture