Actu
Etienne Daho fait entrer la marinière au musée

Etienne Daho fait entrer la marinière au musée

23 février 2021 | PAR Lise Ripoche

Etienne Daho a fait don de 34 tenues au Palais Galliera, célèbre Musée de la mode de la Ville de Paris. Aussi bien des tenues de villes que des tenues de scènes, celles-ci seront conservées comme reliquats symboliques de sa carrière et de l’évolution de son style de 1983 à 2019.

Il y a des vêtements, comme des réputations, qui collent à la peau. Telle est le cas de la célèbre marinière Saint James que le plus french des chanteurs pop-rock arbore en couverture de l’album La Notte La Notte, photographié par Pierre et Gilles Quoi de plus classique, quoi de plus commun qu’une marinière sur un français nous direz-vous ? Elle lui va bien, certes, la marinière, mais cela lui vaut-il une place au Musée de la mode ? Ce qu’il faut comprendre c’est que le vêtement dans ce cas, c’est bien plus qu’un bout de tissu. Pas besoin d’être griffé pour charrier tout un monde, une époque, un style. Parce que oui, tout le monde s’en souvient de cette petite marinière sans prétention, alors d’une certaine manière elle fait partie du patrimoine. 

Néanmoins, que les puristes de la griffe se rassurent, parmi les tenues léguées au patrimoine de la mode, on retrouve beaucoup de grands noms de la couture: Dior, Céline, Saint Laurent, Agnès B figurent tous et toutes sur les étiquettes des vestes lamées-pailletées du chanteur. Reliques d’un style flamboyant, venues d’une époque bardée de paillettes, les tenues de Daho se font une place dans les prestigieuses collections du musée avec une légère impertinence qui lui sied bien. 

crédit visuel: pochette de l’album La Notte, La Notte

Décès de Frédéric Bonnemaison, le créateur de Entre cour et jardins
Daft Punk annonce sa séparation dans une vidéo intitulée « Epilogue »
Lise Ripoche

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture