Actu
COP26 : quand les artistes ont leur mot à dire

COP26 : quand les artistes ont leur mot à dire

04 novembre 2021 | PAR Clémence Duhazé

Alors que la COP26 provoque de nombreux remous autour de la question environnementale, les acteurs de la culture prennent une place croissante dans le grand débat du changement climatique.

La COP26 a lieu cette année à Glasgow. Elle a commencé en ce début de semaine dans un climat pour le moins perturbé, sans mauvais jeu de mots. Les restrictions sanitaires imposent des contrôles de sécurité renforcés pour les délégués des différents pays, qui ont donc des difficultés à accéder aux sessions. Les délégués des pays les plus pauvres, n’ayant pu obtenir de vaccins, se retrouvent à suivre les négociations en ligne. De vives critiques de la part des chefs d’Etat ont également été proférées à l’encontre du président chinois Xi Jinping et du président russe Vladimir Poutine, n’étant pas présents à cette vingt-sixième conférence de l’ONU sur le climat ; leurs deux pays étant pourtant à la tête des plus grands pollueurs mondiaux. C’est dans cette ambiance tendue que de nouvelles directives sont prises pour faire face aux profonds changements climatiques que nous traversons aujourd’hui.

Des acteurs inattendus au cœur des débats

C’est déjà la vingt-sixième conférence de l’ONU sur le climat, qui fait suite à celles qui se sont déroulées chaque année depuis la COP1 à Berlin en 1995. Et il semble qu’un long chemin reste encore à parcourir. Ne serait-ce que par ce constat ironique du nombre de jets privés mobilisés pour que les différentes personnalités puissent se rendre à Glasgow cette année ; émettant chacun 5 à 14 fois plus de CO2 que s’ils s’étaient déplacés en vol commercial, selon l’ONG Transport et Environnement. Il y a cependant bien quelqu’un qui a décidé de privilégier les vols réservés au public ces derniers temps : c’est Léonardo DiCaprio. L’acteur a également répondu présent à la COP26, lui qui se définit aujourd’hui comme un « environnementaliste ». Il est attendu à ce qu’il s’exprime sur le sujet climatique dans les jours à venir. Il avait déjà, à l’occasion de la cérémonie des Oscars de 2016, abordé la question environnementale lors de la remise du prix du Meilleur Acteur pour The Revenant : « le changement climatique est réel. C’est en train d’arriver, maintenant« . Sans conséquence ? Loin de là. Les recherches Google liées au changement climatique avaient battu des records dès le lendemain. La culture et les artistes auraient-ils donc leur mot à dire dans ce grand débat ? 

Léonardo DiCaprio défend depuis longtemps la cause environnementale, ayant créé dès ses vingt-quatre ans sa propre fondation visant à protéger les dernières zones sauvages de la Terre. A travers elle, il assiste un grand nombre de projets qui œuvrent dans ce sens. Il siège aussi aux conseils d’administration de plusieurs organisations de protection de l’environnement et a même été nommé Messager de la paix par les Nations Unies pour promouvoir la lutte contre les changements climatiques. 

D’autres personnalités s’engagent au quotidien pour le climat

Léonardo DiCaprio n’est pas le seul artiste à avoir décidé d’agir en faveur de l’écologie. Un autre acteur avait osé élever la voix lors de la Cérémonie des Oscars 2020 : Joaquin Phoenix. Au moment de recevoir le prix du Meilleur Acteur pour Joker, il avait annoncé : « Nous sommes devenus très déconnectés du monde naturel, nous sommes dans un monde égocentrique et nous exploitons notre environnement pour notre propre bien« . La déclaration, associée à ses mots sur la défense du droit animal, avait fait grand bruit. Porte-parole de l’association PETA (People for the Ethical Treatment of Animals), il rappelait quelques jours avant la COP26 l’importance du rôle de l’élevage intensif sur le changement climatique. Billie Eilish, star précoce de la scène musicale actuelle, avait rejoint l’acteur dans cette initiative, qui s’inscrit dans le cadre de la campagne #TheCowInTheRoom de l’association Humane Society. D’après cette dernière, l’élevage intensif est responsable d’environ 15% de l’émission des gaz à effet de serre. La COP26 adresse cette année la question de la neutralité carbone d’ici 2050 mais aussi de la réduction des émissions de méthane ; fortement liées à l’élevage de bovins et dont l’effet de serre est plus important que le CO2. Il n’est cependant pas certain que les Etats remettront en cause les systèmes d’élevage que nous connaissons aujourd’hui pour répondre à ces problématiques. 

L’image parle plus qu’un beau discours 

L’art se met aujourd’hui, plus que jamais, au service de l’environnement. Le nouveau documentaire narré et produit par Kate Winslet Eating Our Way To Extinction a fait une première retentissante le 8 septembre dernier. A travers le rapport de nombreux scientifiques, il rend compte de l’état environnemental de la planète tout en défendant l’idée que le changement de nos habitudes alimentaires peut réduire notre impact carbone au quotidien. Ce documentaire fait écho au nouveau long-métrage de Cyril Dion Animal, qui sortira en salle le 24 novembre prochain. Le réalisateur s’engage une fois de plus pour la protection de la nature, lui qui avait déjà réalisé Demain avec Mélanie Laurent, un documentaire plein d’espoir qui propose des avenirs possibles en cohésion avec l’écologie de notre planète. Il avait obtenu le César du meilleur documentaire en 2016. 

C’est aussi par l’image, par toutes les formes d’art, qu’il est possible d’être profondément touché pour agir différemment. A l’heure où la COP26 peut faire sourire par ses dissonances, il semble bon de se rappeler que les artistes n’ont pas dit leur dernier mot. Aujourd’hui, leur influence s’étend peut-être plus que les discours des politiques. Que ce soit par le biais de mots percutants ou de créations incisives, ils nous inspirent à initier mouvements et courants de pensée. N’est-ce pas tout ce que l’art a toujours su faire ?

 

Visuel : logo COP26

Robert Combas chante Sète et Georges Brassens au musée Paul Valéry
Pierre Bonnard, une fascination pour les couleurs de la lumière
Clémence Duhazé

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture