Le sexe désabusé des Impromptus au Pavillon du Lac

26 juin 2013 Par
Amelie Blaustein Niddam
| 0 commentaires

Il y a des bites mais elles sont en crochet, il y a des gros seins mais ils se devinent dans le flou d’une vidéo, il y a des mots crus, mais ils sont écris à la bombe à peinture. Le sexe ici n’est pas offert, il est souffrant, souvent ironique. Pour leur cinquième édition, le festival pluridisciplinaire « Les Impromptus » entre… au plus profond du sujet.