Déménagement imminent pour le Grand Palais

4 juillet 2018 Par
Solene Paillot
| 0 commentaires

Le Grand Palais dit adieu aux Champs-Elysées et part s’installer au pied de la Tour Eiffel dès 2020 le temps d’être rénové.

(Taken with: Canon EOS 40D - 1/200 s, f/9.1, 70 mm, ISO 320)

 À partir de 2020, le monument emblématique de la culture parisienne, le Grand Palais, ira s’installer au bout du Champ-de-Mars en face de la Tour Eiffel jusqu’à la fin de sa rénovation en 2024 qui nécessitera 466 millions d’euros. Construit en 1897 à l’occasion de l’Exposition Universelle de 1900, le Grand Palais accueille chaque année de nombreux événements culturels comme la FIAC, la Biennale, Paris Photo et des défilés haute couture. Malgré sa résistance le bâtiment, voisin de la seine, est posé sur un sol très humide et sa structure  (9000 tonnes d’acier, 72.000 m2 de surface) avait fini par bouger imposant de grands travaux en 1993.

Un bâtiment éphémère qui divise

Actuellement situé entre l’école Militaire et la Tour Eiffel, sur le plateau Joffre, « le Grand Palais du Champ-de-Mars » sera voulu comme une grande halle de 14 000 m2 « esthétique et écologique » pour la Ville de Paris. Les élus ajoutent que « contrairement aux sites de la Concorde, et celui des Invalides, l’emplacement choisi est beaucoup plus pratique à sécuriser » cité par Télérama. Evidemment, le site ne sera pas laissé à l’abandon à la fin des travaux puisque la structure devrait héberger le comité d’organisation des jeux olympiques 2024 et accueillir des épreuves d’escrime et de taekwondo. Le déménagement de cette grande bâtisse créer des tensions notamment chez certains riverains mécontents qui s’inquiètent de la tranquillité des lieux. Quand au Mur Pour la Paix réalisé par l’artiste Clara Halter et l’architecte Jean-Michel Wilmotte une réflexion est menée pour l’intégrer au projet malgré le désaccord qui se présente avec Marek Halter l’époux de l’artiste.

Crédit photo : Flickr ©Ingo Meironke