Marché de l'art

Preview de Private Collection chez Nadia Candet [FIAC 2018]

Preview de Private Collection chez Nadia Candet [FIAC 2018]

29 juin 2018 | PAR Yaël Hirsch

La collectionneuse nous a reçus chez elle en avant-premiere du Private Choice 2018 du 15 au 21 octobre pour nous montrer ses œuvres et nos parler de ce qui nous attend sous le titre très évocateur « Reflets / Reflects ».

Depuis 2013,l’initiative de Nadia Candet permet, en marge de l’effervescence de la FIAC d’acquérir des œuvres dans un beau lieu privé. Ce mercredi 27 juin, la collectionneuse recevait des artistes et des journalistes chez elle pour annoncer les grandes lignes du prochain Private Choice qui aura lieu en octobre, non loin du Grand Palais en pleine semaine.

L’on entre dans l’appartement de Nadia Candet en suivant comme un fil d’Ariane les lignes rouges d’une œuvre de Felice Varini : une fois bien positionné face au miroir d’un salon tout se met en place et l’ éclectisme du lieu saute au yeux. Côté art dans ce bel appartement haussmannien aux moulures et plafonds hauts il y a des œuvres à couper le souffle : des dessins de Ghada Amer ou un magnifique Orlan, un portrait de la maîtresse de Maison en Frida Khalo par Valérie Belin. Chez cette esthète où chaque objet est art, les grands espaces nichés de vie sont encore ouverts par la manière dont l’art communiquent… None Futball Club propose une installation en vidéos et sculptures en bois sur deux pièces, ou des pneus brûlent, mais paisiblement. Dans la chambre nous sommes accueillis par une sculpture de Olivier Blanckart inspirée par Helmut Newton et les perles d’un fil noir désigné par Bless nous emmènent à la salle de bain.

Dans le plus grand des salons la lumière est rehaussée par une touche de tribal avec des sculptures de Philippe Mayaux et Camille Henrot et le regard flanche vers le bas pour découvrir l’un des Polders de Tatiana Trouvé. Alors que tout tourne, vibre et vit autour de la charismatique collectionneur, son goût pour le beau passe aussi évidemment par le design et l’aménagement de l’espace : on ne mange, boit, et s’assoit que dans des meubles de maître, signés Peter Ghyczy, David Pergier où penses par les Eames. C’est dans cette atmosphère à la fois intime et un peu intimidante qu’elle nous parle de la prochaine édition de Private Collection, qui sera absolument superbe : parmi les premiers noms : Jeanne Susplugas, Sophie Whettnall, Boris Chouvellon, Sebastian Herkner, Edgar Sarin, Jean-Michel Othoniel, Mateo Revill, Florentine & Alexandre Lamarche-Ovize, Studio ACdO.

Visite sur invitation après inscription sur le site internet : www.privatechoice.fr
visuels de la preview : YH

La Villa extraordinaire du boncoin a ouvert ses portes à Montmartre
« Constellations de Metz », étoiles numériques
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *