People
Sarah Palin bientôt sur vos écrans

Sarah Palin bientôt sur vos écrans

12 juillet 2011 | PAR Morgane Giuliani

L’ancienne candidate au poste de vice-président des États-Unis lors de la campagne 2008 sera bientôt à l’affiche d’un documentaire sur sa vie de politicienne atypique. Un premier teaser alléchant est diffusé sur la Toile.

Dans cette vidéo, on retrouve les codes de la bande-annonce de film à sensations : musique angoissante (à grand renfort de violons aigus et autres contrebasses emballées), séquences très courtes mélangeant des images publiques de Palin mais aussi de photos familiales personnelles, le tout entrecoupé de « témoignages » de supporters, et de mots coup de poing mettant en avant ses différentes facettes : « Fille », « Epouse », « Mère, voilà pour l’aspect « femme américaine normale » et enfin « Guerrière » pour le côté battante, et qui ne lâche rien, qu’on lui a souvent prêté.

D’ailleurs, les fans interviewés ne manquent pas d’acclamer son courage face à l’adversité, et son aversion pour « l’establishement » quel qu’il soit, y compris l’establishement républicain. Ceci n’est pas étonnant, quand on sait que Palin a démissionné de son poste de gouverneur d’Alaska il y a 2 ans, et prétextant que le parti républicain ne valait pas mieux que le parti démocratique, trop bureaucratiques tous deux et éloignés du peuple. Cette pensée avait permis la naissance des « Tea Party », manifestations de citoyens américains se plaignant de payer trop d’impôts, et demandant même pour certains le retour à une organisation en États confédérés, pour empêcher toute ingérence étatique dans leur vie quotidienne.

Pour représenter l’establishment, on a choisi des ombres inquiétantes, fumant un cigare, des traders pareils à des prédateurs et des billets de banque sont brûlés, voire jetés aux toilettes, symbolisant le gaspillage de l’argent public par le gouvernement.

La vidéo se termine par le titre du film : « L’Invaincue ». Sarah Palin y est donc présentée comme un phénix, capable de renaître de ses cendres et de déployer ses ailes, guidant le peuple d’Amérique vers une destinée plus haute, à son image. A la fois « madame-tout-le-monde » et demi-Messie, Palin incarne cette Amérique profonde lasse de « l’intelligentsia » tapie dans ses bureaux de Washington. Une Amérique qui compte bien faire entendre sa voix aux prochaines élections.

Live Report : Socalled au café de la la Danse (11/07/2011)
La Paranoïa :Marcial Di Fonzo Bo et Elise Vigier nous invitent dans leur comic strip
Morgane Giuliani

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *