Spectacles

« Paillettes et mimolettes » à Rennes : rencontre avec deux des créatrices du festival

« Paillettes et mimolettes » à Rennes : rencontre avec deux des créatrices du festival

30 juin 2018 | PAR Alexis Duval

Du fromage et des spectacles de rue : voilà l’alliance originale que propose le festival « Paillettes et mimolettes », dimanche 1er juillet à Rennes, en partenariat avec Toute La Culture. A vos marques, prêts, râpez !

L’événement promet des tommes de plaisir. Jugez un peu : dimanche 1er juillet, le festival Paillettes et mimolettes fera de la ville de Rennes la capitale du chèvre, du brebis et du vache, le temps d’une journée de spectacles. La première édition de la manifestation, dont Toute La Culture est partenaire, promet son lot de rires et de fromages. Prenez une tranche de rire en vous rendant à ce festival gratuit qui vous ouvre ses portes. Entretien avec deux des initiatrices, Anne Brixtel et Léa Alouis. Et rendez-vous dimanche, à partir de 16 heures, sur le Mail François-Mitterrand !

Comment est née l’idée de ce festival qui mêle spectacles et fromage ?

Anne Brixtel : L’idée est venue de cinq anciennes collègues, devenues amies, réunies par l’envie de créer et d’organiser un événement culturel qui leur ressemble. On a réfléchi quelque temps à ce qu’on voulait mettre en avant pour notre événement et il est apparu que nous partagions une passion commune pour le fromage. Nous sommes toutes les cinq issues du spectacle vivant, nous avons voulu combiner et mélanger les 2 thématiques pour proposer un événement drôle et décalé !

Léa Alouis : C’est la première édition du festival cette année, un vrai pari pour l’équipe et un challenge pour ravir l’ensemble des personnes qui soutiennent le projet – les partenaires, les donateurs d’une campagne de crowdfunding, les familles, amis… Et les spectateurs, qu’on espère nombreux !

Quelle ambition porte la manifestation ?

Léa Alouis : Un dimanche après-midi pour échanger, déguster et partager l’amour du fromage et des bons spectacles. Ce qu’on veut, c’est mélanger les disciplines, en mettant en regard les arts de la rue et du goût ainsi qu’en mettant à l’honneur les créations d’artistes de compagnies reconnues et appréciées du public et le travail des producteurs de fromages. Ces spectacles d’art de rue sont pour tous les publics.

Anne Brixtel : Il s’agit aussi pour nous de valoriser la production artisanale et les spécialités locales et régionales et de proposer des activités ludiques et créatives autour de la gastronomie fromagère. C’est une démarche citoyenne et engagée, car nous proposons un événement gratuit, donc accessible à tous. Nous voulons favoriser le dialogue entre les artisans producteurs et les consommateurs et mettre en lumière un circuit direct, sans intermédiaire, entre le produit et l’assiette

Est-ce la première du genre ?

Léa Alouis : Il existe d’autres manifestations culturelles qui font la part belle aux fromages comme par exemple, un festival de fromage et de concerts qui se déroule en Bretagne : le From Fest organisé par l’association Rock’n Cheese Atao. Au Québec, un festival est entièrement consacré au fromage, Fromage, bouffe et tradition. Mais Paillettes & Mimolettes est le premier événement en France, à notre connaissance, à réunir fromage et arts de la rue.

Comment avez-vous concocté la programmation ?

Léa Alouis : Pour l’occasion, notre collectif, Les Mimolettes, a concocté avec amour une brillante programmation de spectacles : le festival s’ouvre sur un concert jazz-swing Singing in the Rennes organisé par le bar Les Grands Gamins, puis continue au village des Mimolettes avec Opéra Panique de la troupe amateur Satellite en Azim’ut à 17 heures, puis Le Tribunal de toute petite instance solo de la compagnie Qui s’y colle à 18 heures et La Beauté du monde de la compagnie Qualité Street à 20 heures. Le tout saupoudré des tubes de Johnny Aligot et Georges Onzola, nos DJs à paillettes !

Anne Brixtel : Le fil rouge de la programmation du festival, c’est la valorisation de produits et de savoir-faire locaux, dans le domaine de la production de fromages et de produits gastronomiques, mais aussi dans le domaine du spectacle vivant et tout particulièrement des arts de la rue. Dans le “Village des Mimolettes” : des producteurs de fromages, un maraîcher, un boulanger, un glacier, un stand de smoothies et le CamenBAR pour se désaltérer

Qu’attendez-vous de la part des spectateurs ?

Anne Brixtel : Du goûter au dîner, en passant par l’apéritif, les participants composeront leur plateau en parcourant les stands des producteurs réunis le long d’un “sentier gourmand”. Imaginé comme une vitrine de l’expression alimentaire locale, ce parcours gustatif est pensé pour mettre en relation directe les consommateurs avec les producteurs.

Des plateaux et des couverts sont à disposition du public afin que chacun puisse préparer son repas à partir des produits proposés (fromages, pains, fruits et légumes crus, boissons…). Pour la composition de ce plateau, des suggestions d’alliances culinaires des plus classiques aux plus originales sont présentées. Paillettes et mimolettes est avant tout un événement festif, on attend de nos spectateurs de la bonne humeur et surtout de belles rencontres !

« Paillettes et mimolettes », dimanche 1er juillet, Mail François-Mitterrand, à Rennes. Plus d’informations sur la page Facebook

Musiques et attractions: le cocktail Electroland est de retour à Disneyland!
Nos coups de cœur de la saison à retrouver au Off d’Avignon
Alexis Duval

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *