Musique

Musiques et attractions: le cocktail Electroland est de retour à Disneyland!

Musiques et attractions: le cocktail Electroland est de retour à Disneyland!

30 juin 2018 | PAR Donia Ismail

Les 29 et 30 juin, Disneyland accueille Electroland, son festival d’électro. Pour cette deuxième édition, les festivités sont prolongées d’un jour. Toutelaculture était pour vous à la première soirée du festival. Retour sur une nuit de folie!

Un week-end estival plus qu’électrique. C’est en tout cas ce que promet Disneyland avec le retour pour la deuxième année consécutive de leur festival d’électro, Electroland. Avec comme toile de fond le Walt Disney Studio transformé pour l’occasion en club géant à ciel ouvert, l’un des univers les plus magiques au monde vous promet une soirée festive bercée par les basses enivrantes de DJs venus du monde entier.

Vingt heures, les portes s’ouvrent. Même rituel que l’an passé: certains sont en file depuis plusieurs heures. Tous attendent d’entrer dans cet univers si magique qu’est Disneyland. Ticket dans une main, bière dans l’autre, les spectateurs s’amassent autour d’un écran LED géant, au pied de la TwilightZone Tower of Terror— qui en verra passer du mode ce soir-là —. La foule est impatiente, euphorique, pailletée, colorée mais surtout prête à se déchainer.

Les festivités tardent à commencer. Pour les plus impatients, ou les aficionados de sensations plus ou moins fortes, les attractions du Studio sont en libre accès pour l’ensemble des festivaliers. Hourra! Crush’s Coaster, Rock’n’Roller Coaster, The TwilightZone Tower of Terror ou Ratatouille sont pris d’assaut par les spectateurs. Exit les longues et pénibles 85 minutes d’attente et bonjour les petites 20 minutes qui nous font tout de suite plaisir. S’offre à nous le combo ultime: profite des attractions à une heure propice à l’amusement, la nuit tout en dansant sur des beats endiablés. Et quel plaisir de découvrir les entrailles du Studio Disney alors que le soleil se couche!

Couleurs et lasers

Fini de jouer. La musique démarre, le premier Dj arrive sur scène. Au coeur de la foule, on entend des cheers, salud et à la tienne, signe que les spectateurs viennent d’horizons différents, à l’image des artistes. Cette année, Electroland décide de frapper fort avec une line-up qui parle beaucoup plus au grand public tout en mettant en valeur de jeunes artistes prometteurs. Ainsi, on a pu voir vendredi l’Allemand Robin Schulz dont le tube Sugar a rythmé notre quotidien pendant des mois, les jeunes Klingande et Henri Pfr, et l’un des pères fondateurs du mouvement en France: Bob Sinclar — un gros coup pour le festival! Entre chansons originales, et remix de hits par milliers, la foule bouge, chante à tue-tête, s’écrie, saute, vit tout simplement au rythme des platines. On entend le tube de la Britannique Dua Lipa, One Kiss, suivi du classique Hit the Road Jack de Ray Charles. La fête est grandiose, et la scénographie magistrale. Les sets se sont enchaînés jusqu’à deux heures du matin dans la plus grande ferveur. On est comme des gamins face aux lasers, comm ébahi en regardant la Tour de la terreur s’illuminer aux couleurs du festival. En un rien de temps, nous voilà de retour en enfance.

A l’affiche de ce premier jour, une line-up qui a titillé notre envie de danser jusqu’au bout de la nuit. Le deuxième jour s’annonce encore plus fou, avec AfroJack, Mosimann, Lovely Laura & DJ Ben Santiago et Dimitri Vegas & Like Mike. Au programme, encore plus de musiques, de danses, et d’attractions. Pour ceux qui ont réussi à prendre des places, Electroland vous ouvre ses portes samedi soir. Et pour les moins chanceux, rendez-vous en 2019 pour une troisième édition! Qui a dit que l’électro et Mickey ne faisaient pas bon ménage?

Visuel : ©DI

Les Gurrelieder par Esa-Pekka Salonen à la Basilique de Saint-Denis : un fabuleux cadeau d‘anniversaire !
« Paillettes et mimolettes » à Rennes : rencontre avec deux des créatrices du festival
Donia Ismail

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *