Opéra

Hermione favorise Cadmus en « immigrant africain » : Ovide relu par Quinault à l’Opéra Royal

Hermione favorise Cadmus en « immigrant africain » : Ovide relu par Quinault à l’Opéra Royal

02 décembre 2019 | PAR Yuliya Tsutserova

Le 26 novembre 2019, à l’occasion de 350 ans de l’Académie Royale de Musique, l’Opéra Royal de Château de Versailles a accueilli LE POEME HARMONIQUE (sous la direction de Vincent DUMESTRE), l’ENSEMBLE AEDES (chef de chœur Mathieu ROMANO), et une pléiade des solistes illustres pour faire renaître la première « tragédie lyrique » dévoilée aux yeux de la cour de Louis XIV : « Cadmus et Hermione » (1673) de Jean-Baptiste LULLY sur un livret de Philippe QUINAULT.

Sous le « ciel » mythologique de l’Opéra Royal, une mêlée matrimoniale s’éclate entre La Beauté (Venus) et La Guerre (Mars) au sujet de choix des prétendants à la main de leur fille Hermione, promise au roi de Grèce, mais amoureuse de Cadmus dit « le prince égyptien » (ayant apparemment changé de nationalité en 1673 !…). Les avis au Mont Olympe divergent radicalement jusqu’à ce que La Sagesse Militante (Pallas) n’entre pour défendre la cause du choix libre de la femme, bien qu’il soit d’un « immigrant africain »… Un opéra aux ambitions sociopolitiques en avance sur son temps, bien que discrètement déguisées en divertissements pastoraux et adages piquants sur l’amour.

Cette version concert (enregistrée et à paraître en CD à l’automne 2020 dans la collection Château de Versailles Spectacles), met en valeur les atouts vocaux de solistes remarquables tels que Thomas DOLIÉ (Cadmus), Adèle CHARVET (Hermione), Eva ZAÏCIK (Charite), Lisando ABADIE (Arbas), Nicholas SCOTT (La Nourrice), Guilhem WORMS (Le Grand Sacrificateur/Jupiter), Kaëlig BOCHÉ (Echion), et Marine LAFDAL-FRANC (Pallas). Dolié en Cadmus projette une voix semblable à une forêt épaisse de sapin : tel un massif des flèches en essor. Le soprano de Charvet en Hermione se distingue par une qualité presque huileuse aux contours bien scellés, avec une présence scénique plutôt retenue et mesuré. Leurs voix sont parfaitement assorties l’une à l’autre, en texture comme en élocution, dans la scène d’adieu avant la bataille de Cadmus avec le Dragon de Mars. Zaïcik en Charite est un ravissement : son mezzo volette comme une liasse des rubans de soie au vent espiègle, à la fois narquois et caressant, la « noble fierté » en chair et en os. La Pallas de Lafdal-Franc est ardente et audacieuse au soprano pittoresque et sémillant : la sagesse allumée, un spectacle rare, en effet ! La Nourrice de Scott – ébouriffée, leste, aux aiguës comiquement fêlées – en fournit le contrepoint magnifiquement débordant d’indignation caricaturale. Mérite une mention particulière le merveilleux baryton-basse de Guilhem Worms en Le Grand Sacrificateur et Jupiter : une voix du timbre exquis évocateur des sinuosités et stries du bois, pliant et souple ; l’on ne regrette que sa sortie tardive sur la scène.

Le Poème Harmonique, dirigé par son fondateur Vincent Dumestre, apporte son expertise en musique des XVIIeet XVIIIe siècles à cette production très soucieuse de la précision historique sur le plan de l’interprétation. À l’occasion de son vingtième anniversaire en 2019, Le Poème Harmonique récrée, avec l’envoûtante Eva Zaïcik, son premier disque Le Musiche di Castaldi : un concert à ne pas manquer le 3 juin 2020 dans la Salle Gaveau.

Le répertoire de l’opéra baroque français est à découvrir et savourer à l’Opéra Royal et la Chapelle Royale de Château de Versailles tout au long de l’année, y compris Isis de Lully le 10 décembre 2019, Les Boréades de Rameau le 24 janvier 2020, Sémiramis de Destouches le 4 mars 2020, Circé de Desmarest le 28 mars 2020, Scylla et Glaucus de Leclair les 25-26 avril 2020, et Platée de Rameau les 26-30 juin 2020.

Visuels © Yuliya Tsutserova

Infos pratiques

Sylvain Prudhomme : Par les routes, Prix Fémina 2019
Kader Attou dans la joie et l’allégresse
Yuliya Tsutserova

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *