Danse
Sport, torsions et dialogue à la Belle scène Saint-Denis

Sport, torsions et dialogue à la Belle scène Saint-Denis

11 juillet 2022 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Du 11 au 20  juillet, la Parenthèse s’ouvre sur la danse. Le lieu est une extraterritorialité à Avignon du Théâtre Louis Aragon, scène géniale dirigée par Emmanuelle Jouan. Au programme : Clémentine Maubon et Bastien Lefèvre, Amala Dianor et Filipe Lourenço, en mot : du rythme !

Le poids des médailles-Clémentine Maubon et Bastien Lefèvre

Nous retrouvons deux des artistes associés au TLA. Le duo est très branché sport. L’année dernière nous découvrions Abdomen, leur boot camp centré sur le nombril. Cette fois, Clémentine est presque seule en scène, en tout cas, c’est la seule danseuse. Elle entre en scène au son des guitares de Nerlov et Chahu. Le son est alternatif, indé. On pense aux boucles de Kim Deal à la grande époque des Pixies. Le poids des médailles porte sa chorégraphie dans son titre. Clémentine, bardée d’or, se bat pour avancer malgré l’adversité. Sa danse se niche dans le haut du corps essentiellement. Elle s’amuse à décaler les gestes du tir à l’arc ou de la course à pied. C’est malin et drôle, terriblement intelligent. Elle mérite bien sa première place sur un podium à moins que là aussi, les trophées ne finissent par l’écraser !

Wo-Man D’Amala Dianor

Wo-Man est la transmission au féminin du solo Man-Rec d’Amala Dianor. La danse est la même  qu’au Théâtre de la Ville cette saison. Nangaline Gomis arrive tout en bleu, crop top et baggy chic. Au féminin la danse devient une quête des origines, où tout commence par la cambrure du dos, comme un envol, pour ensuite dissocier le bassin ou les pieds dans des glissements et des accélérations folles. La danseuse est éblouissante. Elle l’est encore plus dans la lumière crue de la Parenthèse. Le lieu est en plein air, il est 10h du matin. C’est sans filet. Et justement, dans sa version en salle, Wo-Man offrait trop de filets à la talentueuse Nangaline Gomis. Elle n’en a pas besoin. Sans lumières dorées la danse est magnifiée. On accède à son portrait ; celle d’une femme qui tente d’être debout, quitte à avancer à genoux comme une déesse ou à déambuler sur la pointe des pieds. La proposition devient féministe, militante et sort de son aspect « juste beau ».

Cheb de Filipe Lourenço

Comme Amala, Filipe a été associé au TLA. Et on le sait, Emmanuelle Jouan ne laisse jamais tomber un artiste qu’elle a accompagné. Le chorégraphe nous a offert ce matin une étape de travail de son prochain spectacle. Une étape qui a déjà tout d’un grand spectacle ! La pièce est (en l’état) un duo, et quel duo ! Nous voyons arriver, alors que la température a déjà dépassé les 30 degrés ce matin, deux interprètes majeurs, souvent vus chez Christian Rizzo. Kerem Gelebek et Youness Aboulakoul offrent une danse incantatoire, au rythme des tambours. Les danses traditionnelles qu’ils montraient dans D’après une histoire vraie n’est pas loin. Le duo, dans une écoute totale, fait partir la danse du bassin. Juste une bascule. Juste… une bascule qui va monter et descendre dans tout le corps pour devenir antique ou techno en fonction du moment. La binarité du geste est super hypnotique. Il n’y a rien de très technique, cela pourrait même sembler facile. Il n’en est rien. Le jeu des directions et des cassures de rythme demande une fusion totale des interprètes. Généreux.

Du 11 au 15 à 10h. Durée 1H30. Tout le programme de la Belle Scène (jusqu’au 20) est à retrouver ici.

Tournées

LE POIDS DES MÉDAILLES – PERFORMANCE DANS LE CADRE DE L’ÉQUIPE DE FRANCE DE DANSE CONTEMPORAINE

THÉÂTRE LOUIS ARAGON, TREMBLAY-EN-FRANCE 24 septembre 2022 (création) – pour 3D Danse Dehors Dedans, ouverture de saison

 

WO-MAN

TOURNÉE AU BRÉSIL septembre 2022 
TORINO DANZA, ITALIE 15 octobre 2022 – Wo-man et Point Zéro
THÉÂTRE D’ARLES 6 décembre 2022 – Wo-man et Point Zéro
THÉÂTRE D’ANGOULÊME – SCÈNE NATIONALE 9 décembre 2022 – Wo-man et Man Rec
LES QUINCONCES-L’ESPAL – SCÈNE NATIONALE, LE MANS 31 janvier et 1er février 2023
LE TRIANGLE – SCÈNE CONVENTIONNÉE D’INTÉRÊT NATIONAL ART ET CRÉATION – DANSE, RENNES 8 mars 2023 – Wo-man et Man Rec
L’OCTOGONE, PULLY – SUISSE 10 mars 2023 – Wo-man et Point Zéro
LE QUATRAIN, HAUTE-GOULAINE 21 mars 2023
LA MANUFACTURE, CENTRE DE DÉVELOPPEMENT CHORÉGRAPHIQUE NATIONAL, ARTIGUES-PRÈS-BORDEAUX 31 mars 2023 – Wo-man et Point Zéro

Visuel : ©ABN

L’agenda de la semaine du 11 juillet
Musique : Liam Gallagher a fait son rocker à Beauregard
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture