Danse
Les spectacles de danse à ne pas rater cet été

Les spectacles de danse à ne pas rater cet été

01 juillet 2015 | PAR Catherine Zadovska

Chaque mois, DanseAujourdhui, le site de référence des spectacles de danse sélectionne pour Toute La Culture les spectacles immanquables.

1
Du jamais vu : Anne Teresa de Keersmaeker « effrontément romantique »

2-3 juillet, Marseille ( Festival de Marseille)

Un seul duo sur scène rejoue la partition tragique de la Nuit transfigurée de Schönberg. Les premiers spectateurs nous confirmeront si le concept théâtral est dans la même veine que celle de sa dernière création Golden hours (as you like it !), quand l’écriture chorégraphique relaie le texte. La seule présence du danseur Boštjan Anton?i? suffit à nous galvaniser.

Verklärte Nacht, Grand Studio du BNM
Information et réservation (TP 22€) :
http://www.danseaujourdhui.fr/sp_event/verklarte-nacht-2014/
Visuel : © Anne Van Aerschot

2
Une performance détonante : VA Wölfl – Neuer Tanz

3-4 juillet, Montpellier

VA Wölfl est un grand provocateur, comme l’est souvent celui qui maîtrise l’art de la performance. La provocation n’est pas une fin pour ce grand chorégraphe. C’est un moyen pour nous inviter à méditer et dépasser la violence. Ce spectacle, Kurze Stücke ( voir la critique de Toute La Culture) , est joué, chanté et dansé à la perfection par sa compagnie Neuertanz. Attention ! Préparez-vous à ce que le public réagisse par la violence ! Et vous-même, saurez-vous résister à une ambiance toute électrique ?

Chor(e)Graphie : Journalismus – Kurze Stücke :
Réserver ses places (TP €)
http://www.montpellierdanse.com/spectacle/va-wolfl.html

Visuels : © DR

3
Le culte d’Anne Teresa de Keersmaeker

Rosas danst Rosas, 4 juillet, Festival de Marseille
Violin Phase, 14 juillet, Paris Quartiers d’Eté

La grande chorégraphe marquante de la danse belge laisse sa trace partout, difficile de la manquer cet été. Elle vient de recevoir le Lion d’or de Venise pour sa carrière, sur laquelle elle revient facilement en en transmettant de beaux restes. Rosas danst Rosas met en scène 4 jeunes filles entre ennui et révolte. Violin Phase ( Voir la critique de Toute La Culture), sur la musique éponyme de Steve Reich, est un extrait de Fäse, un morceau d’anthologie à ne manquer sous aucun prétexte, d’autant qu’il sera dansé par Anne Teresa de Keersmaeker elle-même.

Rosas danst Rosas, TP33€, Le Silo, Marseille
Visuel © Herman Sorgeloos
http://www.danseaujourdhui.fr/sp_event/rosas-danst-rosas/

Violin Phase, entrée libre à Saint-Eustache, Paris (3 horaires)
http://www.danseaujourdhui.fr/sp_event/violin-phase/

4
Dans la famille Peeping Tom, je demande le Père (Vader)

7-11 juillet 2015, Paris

Malgré un décor hyper réaliste, soyez prêt à perdre vos repères. Entre danse et théâtre, cette compagnie nous fascine par sa manière très particulière de bousculer notre humanité. Avec cette nouvelle création, Franck Chartier cherche à représenter le tourbillon, qu’est la perte des repères pour les personnes passé un certain âge. Un sujet traité sans concession avec amour. En attendant la mère et l’enfant.

«Vader (création 2015), Théâtre de la Ville, 7-11 juillet
Rencontre DanseAujourdhui avec Franck Chartier, le mercredi 8 juillet
Pour réserver avec DanseAujourdhui (TP 30€, TR 19€) :
http://www.danseaujourdhui.fr/recommandations/juil15/peeping-tom-vader/

Visuels © Herman Sorgeloos

5
Assister à la répétition de la compagnie Alvin Ailey

8 juillet, 12h30, Paris

Pour voir un spectacle par la compagnie Alvin Ailey assis dans l’orchestre du Théâtre du Châtelet et échanger avec eux, pour 10€ par personne, c’est possible. Venez participer à une répétition générale ! Prévoyez d’être très à l’avance pour vous assurer le meilleur emplacement, proche de la scène. La marque de fabrique de la compagnie Alvin Ailey, c’est le danseur afro-américain comme sur l’affiche. Vous y allez pour emmagasiner de l’énergie très positive, pas pour révolutionner les codes du ballet moderne.

Théâtre du Châtelet (TP 10€). Pour les spectacles, les tarifs varient de 20€ à 90€.
Réserver auprès du théâtre :
https://billetterie.chatelet-theatre.com/selection/event/seat?perfId=452772802

Visuel © Andrew Eccles

6
Wim Vandekeybus nous parle toujours de désir et d’amour

9 et 11 juillet, Marseille

Une chance : le Festival de Marseille programme à deux jours d’intervalle la première et la dernière création (en première française) de ce grand artiste protéiforme, deux pièces qui mette la danse à l’honneur. La première, « What the body does not remember », est une œuvre de jeunesse (voir la critique de Toute La Culture) , dont la sève pulse à chaque scène. Cette pièce a marqué la danse contemporaine des années 80. La dernière création, «Speak low if you speak love », mêle danseurs classiques et contemporains sur une bande rock originale.

Information et réservation
What the body does not remember, La Criée, Marseille, TP 22€
http://www.danseaujourdhui.fr/sp_event/what-the-body-does-not-remember-3/

Speak low if you speak love, Le Silo, Marseille, TP 33€
http://www.danseaujourdhui.fr/sp_event/speak-low-if-you-speak-love/
Visuel © Danny Willems

7
La trilogie des Barbares par Hofesh Schechter

12-15 juillet, Avignon

La danse d’Hofesh Schechter électrise des publics très divers. Son écriture est celle de la rupture entre des moments de transe primitive et de joie de vivre collective. Difficile de ne pas mentionner son premier passage au Festival d’Avignon à la FabricA, nouvelle scène qui avait propulsé Thomas Jolly l’été dernier dans le coeur des spectateurs. Seuls les aguerris du Festival trouveront des billets : avec une patience infinie, résistant à la barbarie, ils appelleront la billetterie par téléphone chaque jour et se connecteront chaque jour aux billetteries internet.

Billetterie du Festival : http://forumsirius.fr/orion/fstavignon.phtml?spec=5
Billetterie via DanseAujourdhui : http://www.danseaujourdhui.fr/sp_event/barbarians/
Visuel © Jake Walters

8
Preljocaj dans la Cour d’Honneur : chronique d’un succès annoncé

17-25 juillet, Avignon

Pour cette commande du Festival d’Avignon en ce lieu du texte et des chorégraphies marquantes, Angelin Preljocaj a souhaité faire le lien entre texte et danse en demandant une « tragédie épique » à Laurent Mauvignier. Danseurs et comédiens vont nous conter un retour d’exil, une histoire tragique où la violence et l’espoir se confrontent au corps à corps. La mise en scène a été confiée au plasticien Adel Abdessemed. Voici trois artistes de notre temps pour partager avec le public d’Avignon des questionnements éternels.

Retour à Berratham, Cour d’Honneur du Palais des Papes, Festival d’Avignon
Informations et réservation :
http://www.danseaujourdhui.fr/sp_event/retour-a-berratham/

Visuel © Adel Abdessemed, Marc Domage

9
Yoann Bourgeois défie la pesanteur de Paris en été

22-27 juillet, Paris
Yoann Bourgeois est une révélation pour nombreux spectateurs cette saison. Au-delà de la danse et du cirque, son œuvre se caractérise par une grande poésie et rassemble. Bonne idée du Festival Paris Quartiers d’Eté d’en programmer un spectacle payant et un gratuit ! Le premier est conçu comme une promenade au Carreau du Temple, le second n’échappera pas non plus aux touristes sur le Parvis du Sacré-Cœur. Une échappée belle en plein Paris l’été.

Leaving Room, 22-25 juillet, Carreau du Temple, TP=20€
Cavale 26-27 juillet, gratuit, Parvis du Sacré- Cœur
Informations :
http://www.danseaujourdhui.fr/agenda/?das_keywords=11822&das_date=2015-07-01&das_event_style=0
Visuel © Karim Houari

10
The Roots, un succès à voir en famille et en vacances

24 juillet, Vaison-la-Romaine
Le Festival de Vaison Danses programme The Roots (Voir la critique de Toute La Culture), une pièce qui plaît et qui tourne beaucoup. Kader Attou plonge aux racines de la culture hip hop pour créer « une œuvre poétique profondément humaine ». La pièce est parfaite pour découvrir ou faire découvrir la danse à tous les publics, à votre famille en particulier. Non loin d’Avignon, le théâtre antique de Vaison-la-Romaine, à échelle plus humaine que la Cour d’Honneur, offre un cadre idéal pour une soirée en plein air sous un ciel d’été.

The Roots, 24 juillet, TP=30€
Informations et réservation :
http://www.vaison-danses.com/fr/location-reservation-festival-vaison.php
Visuel © Joao Garcia

L’auteure : Catherine Zavodska est fondatrice de DanseAujourdhui, le site de référence des spectacles de danse. Elle a lancé le premier agenda web de la danse qui centralise les informations sur tous les spectacles de danse (www.danseaujourdhui.fr/agenda). Ses recommandations sont le fruit des échanges passionnés de la Communauté des spectateurs de DanseAujourdhui. Contact : [email protected] Réseaux sociaux : https://twitter.com/danseaujour ; https://www.facebook.com/danse.aujourdhui

Pourquoi l’on parle finalement peu de Charles Pasqua…
Taylor Swift croque la pomme à pleines dents
Catherine Zadovska
: Catherine Zavodska est fondatrice de DanseAujourdhui, le site de référence des spectacles de danse. Elle a lancé le premier agenda web de la danse qui centralise les informations sur tous les spectacles de danse (www.danseaujourdhui.fr/agenda). Ses recommandations sont le fruit des échanges passionnés de la Communauté des spectateurs de DanseAujourdhui. Contact : [email protected] Réseaux sociaux : https://twitter.com/danseaujour ; https://www.facebook.com/danse.aujourdhui

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *